Dramaturgie en dialogue: l'Allemagne à l'honneur

Simon Boulerice présentera sa nouvelle pièce, Peroxyde...

Agrandir

Simon Boulerice présentera sa nouvelle pièce, Peroxyde

Partager

Après avoir mis de l'avant les auteurs dramatiques argentins, le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) se tourne vers la dramaturgie allemande. Parmi la dizaine de lectures publiques au programme, trois textes allemands: Katarakt, de Rainald Goetz, mise en lecture par Christian Lapointe; Villa Dolorosa, de Rebekka Kricheldorf, mise en lecture par Martin Faucher; et Das Ding, de Philipp Löhle, mis en lecture par Sylvain Bélanger.

«L'Allemagne est très forte pour trouver des formes théâtrales pour expliquer les nouvelles complexités du monde, explique Paul Lefebvre, conseiller dramaturgique au CEAD, qui a participé à l'élaboration de la programmation. La pièce de Löhle, par exemple, qui met en scène des couples en conflit, mais aussi Magellan et le roi d'Espagne, fait une déconstruction de la mondialisation. Les auteurs allemands sont capables de prendre des idées complexes et de trouver les situations théâtrales qui les rendent simples, claires, lumineuses.»

Selon lui, il y a un intérêt mutuel entre le Québec et l'Allemagne. «Plusieurs pièces québécoises y ont été jouées, comme, Incendies, de Wajdi Mouawad, Cheech, de François Létourneau ou L'Énéide d'Olivier Kemeid. Inversement, depuis les années 80, en Amérique du Nord, la ville qui joue le plus grand nombre d'auteurs allemands, c'est Montréal.»

Côté québécois, plusieurs pièces sont à surveiller, dont Dehors, de l'auteur saskatchewanais Gilles Poulin-Denis; La beauté du monde, d'Olivier Sylvestre, qui a reçu cette année le prix Gratien-Gélinas; et Les champs pétrolifères, de Guillaume Lagarde, un auteur autodidacte inconnu. «Nous avons là un véritable auteur, nous dit Paul Lefebvre. Il a une culture de la dramaturgie contemporaine qui est redoutable. Il a écrit une fable terrifiante sur la force du confort et de l'indifférence dans notre socété nord-américaine.»

Autres auteurs attendus: Simon Boulerice présentera sa nouvelle pièce, Peroxyde; Suzanne Lebeau, bien connue dans le théâtre jeunesse, offrira sa première pièce pour adultes, Chaîne de montage. Tandis que Rébecca Déraspe présentera Plus (+) que toi, une pièce commencée à l'École nationale, qu'elle a complètement réécrite.

Du 5 au 9 septembre au Théâtre de Quat'Sous. Détails: www.cead.qc.ca




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer