Luc Langevin: une décennie bercée d'illusions

Luc Langevin célébrera ses 10 ans de carrière... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Luc Langevin célébrera ses 10 ans de carrière avec l'émission Luc Langevin, 10 ans de magie, mais également sur scène avec Maintenant demain.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Luc Langevin célébrera ses 10 ans de carrière avec l'émission Luc Langevin, 10 ans de magie, sur les ondes d'ICI ARTV ce soir, mais également sur scène avec Maintenant demain, un nouveau spectacle mis en scène par René Richard Cyr, qui s'arrête au Théâtre Maisonneuve mercredi et jeudi.

Cinq années se sont écoulées depuis votre premier spectacle, Réellement sur scène. À quoi doit-on s'attendre avec Maintenant demain?

Dans mon premier spectacle, je racontais comment j'étais devenu l'illusionniste que je suis. Cette fois, je me tourne davantage vers le présent et l'avenir. J'ai réalisé tous mes rêves d'enfance à 30 ans et c'est un peu ce que je raconte à travers ces illusions-là. Je prends certains phénomènes physiques que les gens ne connaissent pas forcément et je les vulgarise. Il existe notamment une loi physique qui s'appelle la causalité qui stipule qu'il est impossible de prédire l'avenir: si on connaît l'avenir, on le transforme. Le thème récurrent du spectacle est ainsi ce qui s'en vient pour nous dans la vie. Je suis davantage dans l'émotion, moins dans le scientifique. Je m'ouvre de plus en plus à autre chose. Je suis moins cartésien, plus dans le personnel, avec un fond de science.

Vous travaillez sur Maintenant demain depuis deux ans. Le rodage permet habituellement de tester son matériel et de se tromper. En magie, est-ce la même chose?

Les illusions sont quelque chose de très fragile. Quand je présente un spectacle de rodage, elles sont donc toutes déjà fonctionnelles. Mais il y a tellement de choses qu'on peut ajouter après pour augmenter l'émotion: la musique, l'éclairage, le rythme auquel c'est fait. Parfois, j'ajoute un mot et on a une ovation qu'on n'avait pas avant cela.

Quelle illusion vous rend le plus fier?

L'illusion qui fait le plus jaser jusqu'à maintenant est un numéro de téléportation. J'en avais déjà un dans mon premier spectacle, mais c'était moi qui étais téléporté. Cette fois, c'est un spectateur. À ma connaissance, ça n'a jamais été fait. Peut-être parce que c'est très difficile à faire! Ça a pris plusieurs mois de conception, de construction et d'essais-erreurs pour arriver à ce résultat.

Est-ce que la personne qui va monter sur scène va réaliser comment fonctionne l'illusion? 

Non. Et je permets même à la personne de filmer l'expérience avec son téléphone portable. Les gens sont sous le choc de réapparaître de l'autre côté!

On dit parfois que tout a été fait en magie. Pourtant, vous faites de très nombreuses illusions, sur scène comme à la télévision. Comment arrivez-vous à vous renouveler?

La télé avale les numéros! Et les gens ont accès à tellement de choses qu'il faut trouver une manière de leur montrer quelque chose qu'ils n'ont pas encore vu. J'essaie de faire des tours avec des téléphones portables, par exemple, ou des tablettes. La plupart de mes numéros n'auraient pas pu être faits il y a 10 ans, car la technologie utilisée n'était pas encore là. Tout est WiFi sur scène, il n'y a aucun fil. Je peux faire plus d'illusion maintenant que je ne dois pas brancher des choses!

Quel a été le rôle de René Richard Cyr dans ce spectacle?

Il a beaucoup resserré les numéros et m'a aidé à attacher la trame narrative du spectacle. Il n'avait jamais mis en scène de magie et ça ne l'intéressait pas du tout. Il a tout de même accepté de travailler avec moi sur ce spectacle. J'avais déjà mes 12 illusions sur papier et il a commencé par voir comment raconter l'histoire à travers elles.

Avez-vous dû lui dévoiler certains de vos «trucs»? Quelle a été sa réaction?

Il m'a demandé de lui expliquer comment j'allais téléporter quelqu'un du public. Je l'ai fait, mais, au début, il ne m'a pas cru! Il faut penser en dehors de la boîte pour bluffer les gens et prendre des chemins très tordus afin d'arriver à nos fins. René Richard était fasciné de voir les émotions que le numéro générait chez les gens. Quand tu le vois de l'intérieur, ce n'est pourtant rien!

Vous venez de lancer un livre, La science de l'illusion, et vous présenterez votre nouveau spectacle en France en 2019. Quelle est la prochaine étape?

J'ai commencé à coproduire un mentaliste français, Viktor Vincent, et son spectacle Les liens invisibles va être bientôt importé ici. Il est d'ailleurs venu au Québec avec moi pour tourner l'émission spéciale pour mes 10 ans de carrière. Sinon, je suis en train de négocier avec TF1 pour tourner Défier la magie en France. Je vise aussi le Canada anglais en 2020 et les États-Unis.

___________________________________________________________________________

Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, les 18 et 19 avril; en supplémentaires au même endroit, le 30 novembre et le 1er décembre. En tournée dans tout le Québec.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer