Véronic DiCaire: femmes inspirantes

Véronic DiCaire assurera la première partie de la... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Véronic DiCaire assurera la première partie de la tournée européenne de Céline Dion, l'été prochain.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chaque fois que nous rencontrons Véronic DiCaire, elle caresse de nouveaux rêves. Percer de nouveaux marchés ? Oh, que oui, elle le veut ! Embrasser une nouvelle forme d'art ? Elle attend l'invitation. « D'une certaine manière, j'aime me mettre en danger. Je n'y vois aucun inconvénient. Parce que si ça marche, ça marche. Et sinon, je continue à faire ce que je fais », explique l'imitatrice. À travers quelques femmes ou personnages, voici un aperçu des projets (ou rêves !) de la Franco-Ontarienne.

CÉLINE DION

Depuis Voices au Bally's Hotel à Las Vegas, Céline Dion est coproductrice des spectacles de Véronic DiCaire. Les deux amies collaboreront à nouveau l'été prochain, puisque l'imitatrice assurera la première partie de la tournée européenne de la diva. « On reprend l'aventure, on continue le plan de René [Angélil] », explique DiCaire. Le but de cette tournée est de percer dans de nouveaux marchés, dont au Danemark, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Écosse et en Allemagne. La Franco-Ontarienne ne cache pas qu'elle aimerait beaucoup percer en Europe anglophone, notamment à Londres, où elle s'imagine bien poser ses valises pour quelques semaines, voire quelques mois. « J'ai beaucoup d'amis anglophones qui me disent : "C'est certain que ça va fonctionner chez nous ! Il faut juste trouver les bonnes imitations, les bonnes chanteuses." C'est d'ailleurs ce que nous avions fait en France », explique-t-elle.

ÉDITH PIAF

L'automne prochain, Véronic DiCaire animera l'émission Ici on chante à la télévision de Radio-Canada. « Le titre le dit, on ne fera pas de cuisine ! », dit en souriant l'imitatrice. Des chanteurs, animateurs, comédiens et humoristes seront invités à réaliser leurs fantasmes chantés. Par exemple, si Isabelle Boulay est une admiratrice de Mötley Crüe, elle pourrait interpréter Home Sweet Home. Si Benoît McGinnis a toujours rêvé de chanter un duo avec Édith Piaf, Véronic DiCaire pourrait lui permettre de réaliser en partie ce fantasme. « Dans cette émission, on va vraiment chanter du début à la fin. De plus, il n'y a pas de blocs précis ; on se laisse bercer par les choix des artistes », dit DiCaire.

LADY GAGA

Dans le cadre de la série OSM POP, Véronic DiCaire a été pressentie pour mélanger son univers à celui de l'Orchestre symphonique de Montréal. « Je vous le dis tout de suite, on va vivre quelque chose d'intense ! Je vais dire au public : "Assoyez-vous, attachez votre ceinture ! Et là, on part dans une montagne russe" », dit-elle avec un grand enthousiasme. Elle connaissait déjà Simon Leclerc, le chef d'orchestre de cette série de spectacles, puisqu'ils ont collaboré au Festival franco-ontarien, il y a quelques années. « Il y avait l'Orchestre symphonique de Laval, dirigé par Simon Leclerc. Eh, seigneur, c'était quelque chose ! Je pleurais sur scène ! Et je pense que ce sera encore une belle charge d'émotions avec l'OSM », avance la chanteuse. Elle revisitera des succès, s'attaquera à de grandes chansons et promet des rencontres entre chanteuses, par exemple Diane Dufresne en duo avec Lady Gaga.

SANDY DE GREASE

Avant d'avoir la carrière qu'elle a, la femme originaire d'Embrun, en Ontario, tentait de faire sa place comme chanteuse au Québec. Même si elle avait sorti deux albums et avait interprété Roxie Hart dans Chicago et Sandy dans Grease, sa carrière ne décollait pas autant qu'elle le souhaitait. Rémon Boulerice, son mari et gérant, a alors imaginé un nouveau plan de carrière : délaisser la chanteuse au profit de l'imitatrice. « Rémon me disait : "Ça va être correct. Tu vas être heureuse" », confie-t-elle. Elle rêvait alors de présenter des spectacles avec de grandes mises en scène, des chorégraphies dignes de comédies musicales, des tournées qui s'étirent sur plusieurs mois et un large bassin de fans. Mais comment atteindre ce but ? « J'ai toujours rêvé d'avoir la carrière que j'ai, en ce moment, mais en tant que chanteuse. Je n'aurais pas pensé que je réussirais à l'avoir, mais comme imitatrice », indique DiCaire.

ANTIGONE, PHÈDRE OU ALBERTINE

Véronic DiCaire n'a d'ailleurs pas mis un trait sur sa carrière de chanteuse et avance qu'elle pourrait y revenir un jour. Mais lorsque nous la questionnons sur ses rêves, elle confie qu'elle caresse surtout celui de monter sur les planches pour incarner un personnage. « Si j'avais à faire une pause de ce que je fais, je me verrais plus faire du théâtre. J'aurais alors été chercher le jus complet des planches ! Bon, c'est bizarre quand je le dis comme ça », dit-elle en éclatant de rire. En France, les journalistes lui demandent régulièrement si elle rêve de cinéma, puisque c'est normalement vers cet art que les artistes se tournent pour atteindre une plus grande notoriété. « Moi, j'aime être sur une scène, devant un public. D'ailleurs, je ne fais pas ce métier pour être aimée. J'aime être aimée, bien sûr, mais je veux surtout que les gens passent de belles soirées. L'idée d'être sur une scène et de faire oublier aux gens leur quotidien, je trouve que c'est un beau privilège », conclut-elle.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer