Les pour et contre de Marie-Lise Pilote

Cette semaine, Marie-Lise Pilote donne son avis sur... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Cette semaine, Marie-Lise Pilote donne son avis sur des sujets qui marquent son actualité.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un invité de La Presse+ se positionne sur des sujets qui marquent son actualité. Cette semaine, Marie-Lise Pilote

L'HUMOUR TRASH CHEZ LES FEMMES ?

Pour

« Mais pas nécessairement que pour les filles. Je crois que l'humour trash a son public. Ça répond à une demande et ça peut faire avancer des choses. »

LES HUMORISTES QUI ÉCRIVENT DES LIVRES ?

(Lise Dion a publié récemment son deuxième livre en carrière, Humeurs d'une femme mûre et divertissante.)

Pour

« Pourquoi un humoriste ne pourrait-il pas écrire un livre ou faire autre chose ? Moi-même, je ne fais pas que de l'humour, alors je serais mal placée pour critiquer. Être humoriste m'a aidée à faire tout le reste. Il y a de l'humour dans ma collection de vêtements, mais aussi dans ma gestion de femme d'affaires. »

LES GALAS JUSTE POUR RIRE ?

Pour

« Pour que ça continue, mais pour que ce soit aussi plus diversifié. Je voudrais qu'on ose plus, qu'on prenne des femmes pour la mise en scène, qu'on fasse quelque chose de différent. Donnons carte blanche à des artistes sans être tout le temps sous la loupe de la famille Rozon. Il faut ouvrir un peu plus, changer les formules et faire confiance à des gens qui ont de l'expérience et qui auraient quelque chose à apporter. »

LES COMEDY CLUBS ?

Pour

« Je trouve que c'est bien que les jeunes débutent dans des petites salles. C'est une belle école, même si c'est parfois difficile. Je suis contre les jeunes humoristes qui commencent et qui veulent tout de suite faire une tournée dans les grandes salles. Ce n'est pas bon pour l'industrie, parce que le Québec n'est pas fait pour recevoir 50 shows d'humour par année. »

UNE JOURNÉE DES FEMMES ?

Pour

« Parce qu'on n'est toujours pas arrivées à notre but, c'est-à-dire l'égalité. Aux États-Unis, ils sont en train de parler de restreindre le droit à l'avortement. C'est épouvantable. Je ne peux pas concevoir qu'une femme soit contrainte de garder son enfant parce qu'un homme en a décidé ainsi. Il y a encore beaucoup de chemin à faire. Quand de jeunes humoristes disent : "Je suis égale aux gars", je me rappelle que j'ai dit la même chose dans mon temps. Mais tu vieillis et tu te rends compte que les salaires ne sont pas les mêmes, selon que tu es un gars ou une fille. »

LA RÉNOVATION ?

(Marie-Lise Pilote a déjà animé l'émission Ma maison Rona.)

Pour

« J'ai toujours aimé ça, la rénovation. Je trouve ça stimulant. J'ai fait par le passé de la rénovation, mais aussi de la construction à neuf. J'aime construire et j'aime surtout l'idée de bâtir son toit. Malgré tout, je ne suis pas une maniaque de décoration. Je ne suis pas du genre à changer les couleurs tous les mois. »




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer