Les Morissette: le grand couple pour les petits couples

Le terme «power couple» n'a jamais été plus vrai, en ce qui concerne... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le terme «power couple» n'a jamais été plus vrai, en ce qui concerne Véronique Cloutier et Louis Morissette, que lors de la première médiatique de leur spectacle hier soir au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

C'était la cohue sur le tapis rouge, et la salle était bondée pour voir ce show qui est, inévitablement, atypique. Parce que les duos ne sont pas légion en humour, les duos hommes-femmes encore moins, et les couples, pratiquement absents. Une chose est certaine: ce show s'adresse surtout aux fans - déjà nombreux - de Véro et Louis, surtout aux couples. Disons que les célibataires pourraient se sentir exclus de cette célébration totale de la vie à deux.

Un enrobage de luxe enveloppe le couple sur scène, qui a derrière lui un immense écran pour en mettre plein la vue pendant certains numéros. Véro est glam, même si elle affiche et affirme le «pouvoir de la matante», puisqu'elle attire les «matantes comme des aimants», souligne son chum. «Véro, t'es comme notre Oprah, mais version le Choix du président», dit-il.

Ils commencent leur spectacle avec les vieux gags qui ont beaucoup trop roulé sur la popularité et le salaire de Véro en comparaison de ce nobody que serait Louis - ce qui est devenu franchement faux. Heureusement, ils s'éloignent rapidement de ce casting obligé pour enchaîner avec un échange vif où chacun a ses bonnes répliques, ses forces et ses faiblesses. L'équilibre est bon, Louis n'est pas seulement le faire-valoir de Véro, il a souvent les punchs les plus crus et s'amuse à pousser sa blonde à la limite de son personnage public trop parfait. «Il n'y a pas de montage pour te sauver, mon amour» lui dit-il, un peu sadique. Mais Véro, qui n'est pas une humoriste, est non seulement une bête de télé, mais une bête de scène. Ce qui explique sa popularité, c'est surtout qu'il y a peu de gens comme elle qui ont une telle aisance devant le public. Et il est plutôt amusant de voir Louis l'amener à «faire de l'opinion». Quand il lui demande «Qu'est-ce que tu penses de la situation en Syrie?», elle répond: «Canadien en six.» Il a des diplômes, pas elle, mais c'est elle qui porte le pantalon, comme on dit.

Au milieu du show: la portion «variétés» exigée par Véro, que Louis définit comme «la portion plate», lui qui déteste les comédies musicales et les imitations. Tout ce qu'on pourrait trouver irritant ou «quétaine» est ainsi désamorcé par les commentaires lucides du chum qui veut faire plaisir à sa douce moitié. Mais ce n'est que partie remise, elle lui rentre dedans tout autant. Leurs enfants? Un segment visuel les montre à la maison, avec comme gardiens des gens très louches, comme Jean-François Mercier, les Denis Drolet ou Éric Lapointe. Une idée vraiment drôle.

Le spectacle se concentre principalement sur la vie du célèbre couple, qui ressemble malgré tout à celle de tous les couples. Beaucoup de bons gags, beaucoup de clichés aussi, sur les relations entre les hommes et les femmes. Comment on se chicane sans vraiment se chicaner, la manipulation féminine, la lâcheté masculine, comment on fait pour durer, combien de fois on doit faire l'amour pour être dans la norme. Mais tout se joue, au fond, sur l'immense popularité du duo, qui peut se permettre de sortir des banalités par moments, tant il est aimé de ses admirateurs.

On sent que Véro et Louis pourraient réciter le bottin téléphonique qu'ils recevraient quand même des applaudissements.

Mais si certaines blagues sont faciles, on ne peut pas dire que les Morissette sont des paresseux. Ils se donnent totalement à leur public. Ce spectacle est dans la continuité de ce don, car peu d'artistes au sommet comme eux oseraient faire le saut sur scène comme ils le font. C'est ce qui fait qu'on les adore ou qu'on les déteste. Et, franchement, si on ne les aime pas, on n'a qu'à ne pas aller voir ce spectacle. Parce que ceux qui aiment Véro et Louis, eux, vont adorer. La preuve? Leur tournée est à guichets fermés.

____________________________________________________________________________

Les Morissette en spectacle, jusqu'au 6 décembre au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer