Exclusif

375e de Montréal: Les 7 doigts de la main créeront un spectacle immersif

Esquisse de la future salle de création de... (IMAGE FOURNIE PAR LES 7 DOIGTS DE LA MAIN)

Agrandir

Esquisse de la future salle de création de la troupe de cirque des 7 doigts de la main, dans leur Centre de création et de production en cours de réalisation sur le boulevard Saint-Laurent (dans l'édifice de l'ex-musée Juste pour rire). Firme Lupien Matteau, architecte Jacques Plante.

IMAGE FOURNIE PAR LES 7 DOIGTS DE LA MAIN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La troupe de cirque des 7 doigts de la main montera un spectacle à Montréal à l'occasion du 375e anniversaire de la métropole, en 2017. Il s'agira d'un parcours immersif sur le «vivre ensemble» à Montréal avec des numéros présentés dans différents lieux. La finale du spectacle se déroulera dans le nouveau Centre de création et de production des 7 doigts, en cours de construction.

Le spectacle que préparent les 7 doigts de la main pour marquer avec panache l'anniversaire de la fondation de Montréal sera informatif, immersif et aussi diversifié que les résidants montréalais. Parcours immersif 375 est son nom temporaire. Il s'agira d'un show itinérant dans le Quartier des spectacles.

Le parcours emprunté par les spectateurs sera parsemé de lieux où des artistes présenteront des numéros de cirque, des projections d'images ou des événements dans lesquels ils seront immergés. Pendant plusieurs heures, les spectateurs iront ainsi en groupe et à pied d'un lieu à un autre pour vivre une expérience différente à chaque fois.

Ces lieux pourront être des organismes culturels, des commerces, des cours intérieures ou un immeuble vacant que les 7 doigts de la main utiliseront pour créer une activité immersive. Le parcours comprendra même un arrêt culinaire de qualité pour permettre aux participants de reprendre des forces!

«Le parcours comprendra bien sûr une grosse base de préparation, mais il y aura aussi des surprises qui pourront survenir à tout moment au coin de la rue. L'idée, c'est que le spectateur puisse être désarçonné de multiples façons», explique Nassib El-Husseini, directeur général des 7 doigts de la main.

L'histoire racontée par les arts

Parcours immersif 375 sera basé sur des faits historiques. Il fera découvrir Montréal aux gens qui ne connaissent pas, ou peu, la ville. En se servant de la vie exemplaire d'hommes et de femmes qui ont, en quelque sorte, bâti Montréal, le spectacle racontera les différentes facettes de la métropole au cours des siècles, en insistant sur le fait qu'elle a toujours été une ville ouverte et accueillante.

Il sera donc question de multiethnicité et des contributions des Amérindiens, des colons français, anglais, écossais et irlandais, tout comme des immigrants chinois, italiens, haïtiens, grecs, etc. qui ont fait de la ville une cité hétéroclite et multiculturelle.

Le spectacle fera ainsi vivre près de quatre siècles d'histoire aux participants en se référant à l'architecture locale, aux monuments, aux toits, aux jardins publics, aux carrefours et aux façades d'édifices.

Un projet de toute la troupe

Créé par tous les membres de la troupe - pour la première fois depuis leur spectacle fondateur, Loft, en 2002 - , ce projet artistique est porté par Sébastien Soldevila, qui a signé la chorégraphie du premier tableau de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver, l'an dernier, à Sotchi.

Actuellement, Parcours immersif 375 est en cours de définition. À tous les points de vue. Autant artistique que pour son organisation. Par exemple, la troupe ne sait pas encore combien le parcours comprendra de stations. Ce nombre dépendra de l'ampleur du budget qui lui sera accordé. La troupe conclura bientôt des ententes avec des organismes culturels ou municipaux et des institutions d'enseignement.

En effet, des dizaines d'artistes vont se greffer à ce spectacle, notamment de jeunes artistes circassiens.

«Il y aura du cirque, mais il y aura aussi beaucoup de théâtre et de multimédia. Ce sera un spectacle multidisciplinaire», précise Anne-Laurence Dubois, chargée de projets aux partenariats aux 7 doigts de la main.

Le cirque a appris la semaine dernière que son spectacle itinérant de plusieurs heures se terminera avec tous ses artistes dans son nouvel édifice, une façon pour la troupe d'étrenner son Centre de création et de production. Ce «siège social» et espace de travail des 7 doigts est en train de naître en lieu et place d'un lieu historique.

Construit en 1894, l'édifice du 2111, boulevard Saint-Laurent a d'abord été le lieu de production de bière (Eckers, puis Dow) pendant une centaine d'années avant d'accueillir le musée Juste pour rire de 1993 à 2010. «Ce spectacle marqué par la diversité sera ainsi un moment d'union et de partage combiné avec la joie d'avoir un toit au-dessus de notre tête», dit Nassib El-Husseini.

Si le succès de Parcours immersif 375 est au rendez-vous, les 7 doigts de la main espèrent présenter ce spectacle durant trois à quatre semaines à Montréal avant de l'adapter pour d'autres villes du monde, notamment Lyon, Paris ou Buenos Aires. Pour célébrer le «vivre ensemble» à la montréalaise.

Les 7 doigts de la main en quelques dates

2002: création de la troupe par les sept artistes Isabelle Chassé, Shana Carroll, Patrick Léonard, Faon Shane, Gypsy Snider, Sébastien Soldevila et Samuel Tétreault. Ils sortent un premier spectacle, Loft.

2007: Le duo Sébastien Soldevila et Émilie Bonnavaud remporte la médaille d'or au Festival mondial du cirque de demain, à Paris.

2009: Création du spectacle Psy.

2012: Création du spectacle Séquence 8.

2014: Patinoire est joué à guichets fermés au festival d'Avignon pendant un mois.

2015: Les 7 doigts de la main auront donné cette année plus de 1000 représentations de l'une ou l'autre de leurs créations ou de leurs collaborations artistiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer