Daniele Finzi Pasca refait équipe avec le Cirque

Daniele Finzi Pasca... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Daniele Finzi Pasca

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dix ans après avoir créé son premier spectacle pour le Cirque du Soleil, Corteo (en 2005), le metteur en scène suisse-italien Daniele Finzi Pasca renoue avec le Cirque avec Luzia, nouveau spectacle sous chapiteau inspiré de la culture mexicaine.

Luzia, contraction des mots «luz (lumière) et «lluvia (pluie) en espagnol, sera présenté dans le Vieux-Port de Montréal à partir du 21 avril prochain. Le spectacle de tournée, qui réunira 44 artistes sur scène (dont cinq musiciens et une chanteuse), prendra le chemin de Toronto à partir du 28 juillet.

Finzi Pasca a coécrit le spectacle avec sa compagne Julie Hamelin. Il sera entouré de plusieurs concepteurs, dont le scénographe Eugenio Caballero (qui a remporté l'Oscar de la meilleure direction artistique pour le film de Guillermo del Toro, Le Labyrinthe de Pan en 2006) et le concepteur de marionnettes Max Humphries.

La musique sera composée par Simon Carpentier, collaborateur de longue date du Cirque qui a signé les trames musicales des spectacles Zumanity, Wintuk et Banana Shpeel.

Selon le directeur des créations au Cirque Welby Altidor, le Cirque a d'abord choisi le thème du spectacle, puis le metteur en scène.

«On voulait explorer le côté surréaliste de la culture mexicaine, en particulier l'expression en art contemporain et en art visuel, mais aussi tout le côté mythique de cette culture-là, a-t-il précisé. On a pensé que ce serait dans les cordes de Daniele parce qu'il a vécu 10 ans au Mexique.»

Le Cirque présente depuis près d'un an un spectacle permanent au Mexique, Joya, inspiré de la culture maya. En quoi les deux spectacles différeront? «L'approche est peut-être plus littérale au Mexique, répond Welby Altidor, tandis que dans Luzia on va prendre la culture mexicaine comme base, mais après on va voyager... »

Luzia fait suite à Kurios, qui a été créé en avril 2013 par le metteur en scène Michel Laprise. Le budget de production est estimé à environ 28 millions.

L'équipe de création termine la phase d'entraînement. Le travail de mise en scène à proprement parler commencera au mois de janvier. Finzi Pasca, qui a notamment travaillé avec le Cirque Éloize (Nomade, Rain, Nebbia), a également mis en scène des opéras (dont Aïda et le Requiem, de Verdi).

Au cours des dernières années, il a créé les spectacles Donka, lettre à Tchekhov, La verità, en hommage à Salvador Dali et Bianco su Bianco, qui sera de nouveau présenté à Montréal en décembre. Il a également mis en scène les cérémonies de clôture des Jeux de Turin (2006) et Sotchi (2014).

Un spectacle en Russie

La division «Événements» du Cirque du Soleil, 45 degrees, prépare un spectacle le 31 décembre dans la petite ville cossue de Barvikha, en Russie (à l'ouest de Moscou), a également appris La Presse.

Le spectacle Joel mis en scène par Fernand Rainville, mettra en vedette une vingtaine d'artistes de cirque, parmi lesquels on retrouvera les six membres du collectif de Québec, Flip Fabrique.

«C'est un spectacle plus intime qui sera présenté dans un théâtre de 800 places», a confirmé l'acrobate Bruno Gagnon, qui a d'ailleurs joué pendant près de cinq ans dans le spectacle Corteo de Finzi Pasca.

Fernand Rainville avait déjà collaboré au spectacle Amaluna du Cirque du Soleil à titre de directeur de création. Il avait également signé la mise en scène de Wintuk.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer