Le Cirque du Soleil en Chine en 2018

Le spectacle Amaluna du Cirque du Soleil présenté... (PHOTO JAVIER SORIANO, AFP)

Agrandir

Le spectacle Amaluna du Cirque du Soleil présenté en Espagne.

PHOTO JAVIER SORIANO, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Moins de deux mois après sa vente quasi totale à des fonds d'investissements étrangers, le Cirque du Soleil annonce qu'il présentera un premier spectacle permanent à Hangzhou, au début de 2018.

L'annonce a été faite lundi à Shanghai au cours d'une conférence de presse conjointe avec le groupe d'affaires chinois, Fosun Capital Group, qui détient maintenant 20% des actions du Cirque. Selon ce que rapporte Fosun, le PDG Daniel Lamarre, sur place, a indiqué que le Cirque ouvrirait sous peu un bureau dans la mégapole chinoise afin de favoriser «la synergie» avec son partenaire.

Fosun a également annoncé que le spectacle Toruk, inspiré du film Avatar, sera présenté en Chine «en 2017», à la suite de la tournée nord-américaine du spectacle. La première de Toruk, que mettrons en scène Victor Pilon et Michel Lemieux, aura lieu au Centre Bell de Montréal le 21 décembre prochain avant de prendre le chemin de la tournée.

Dans un communiqué publié par Fosun Capital Group, le président du conseil Guo Guangchang a affirmé que son partenariat avec le Cirque était «une étape importante» dans la consolidation de son offre de divertissement. Daniel Lamarre s'est quant à lui dit emballé à l'idée de «promouvoir l'héritage culturel québécois unique» grâce à l'expertise de Fosun.

Le 20 avril dernier, le Cirque du Soleil a officiellement annoncé sa vente à un consortium mené par la firme d'investissement privé américaine TPG Capital, qui détient maintenant 60% des actions de la compagnie. Le fondateur du Cirque Guy Laliberté a conservé 10% des actions, les 10% restants ont été achetés par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le jour même de cette de cette annonce, le nouveau président du conseil d'administration du Cirque du Soleil, Mitch Garber, avait exprimé sa volonté de s'implanter en Chine, un territoire que le Cirque zyeute depuis de nombreuses années. Le partenariat avec Fosun Capital Group avait été présenté comme la clé pour percer ce marché.

De 2008 à 2012, le Cirque a présenté le spectacle Zaia dans la petite île chinoise de Macao, mais l'aventure a pris fin faute d'intérêt, le Cirque peinant à remplir le théâtre de 1800 sièges, dont le taux d'occupation oscillait entre 40 et 65%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer