Cirque Prom: une nouvelle clique

Les artistes de Cirque Prom ont chacun un... (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Les artistes de Cirque Prom ont chacun un feu unique.

Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'artiste de cirque montréalaise Krin Haglund organise cette semaine un deuxième cabaret sur le thème des bals de finissants. Après avoir créé le concept au Fringe l'an dernier, voilà qu'elle investit le bassin du Bain Mathieu avec sept artistes de cirque. La Presse a vu des extraits du spectacle.

Krin Haglund a l'instinct grégaire. La pétillante trapéziste et clown qui s'est illustrée avec le Cirque Éloize et Les 7 doigts de la main a parfaitement réussi son spectacle solo The Rendez-Vous, présenté l'an dernier à Montréal Complètement cirque. Mais elle avoue avoir trouvé difficile le travail de création, solitaire, même si elle a « adoré » interagir avec les spectateurs.

« J'étais tellement soulagée de pouvoir travailler avec d'autres artistes de cirque », raconte la jeune femme d'origine norvégienne. Je suis une fille de troupe, j'ai besoin de me trouver en groupe. » La première mouture de Cirque Prom qu'elle a présentée au Fringe l'an dernier a eu un tel succès qu'elle a eu envie de répéter l'expérience en élargissant son cercle d'amis. De quatre, ils sont passés à sept.

« J'avais depuis longtemps envie d'organiser un cabaret inspiré des Prom Nights », confie-t-elle. J'aimais l'idée de ces bals où les hormones sont dans le tapis, où il y a de la nervosité en même temps que de la romance. Ce sont des soirées où il y a beaucoup de maladresses et de malaises, mais en même temps où tout est possible. Je trouvais que c'était un beau cadre pour un cabaret de cirque. »

Jeudi dernier, La Presse a pu voir certains numéros de ce cabaret coproduit par Cirquantique, collectif de cirque burlesque en résidence au Bain Mathieu. Krin Haglund, qui signe la mise en scène, a réuni des artistes de tous âges avec qui elle avait envie de travailler. Outre les numéros individuels et collectifs, on peut s'attendre à ce que les spectateurs soient sollicités au cours de la soirée. Soyez avisés...

Des artistes de tous horizons

Krin Haglund a notamment mis la main sur l'artiste aérien Teo Spencer et l'équilibriste et contorsionniste Valérie Doucet, de la Compagnie du Poivre rose, qui a travaillé avec Éloize (Rain), mais aussi avec la troupe australienne Circa. Le personnage de Valérie Doucet s'opposera d'ailleurs à la tenue de ce bal. « Elle amorcera un mouvement de protestation, prévient la metteure en scène. C'est l'anti-prom. »

Le jeu clownesque étant son dada, pas étonnant que Krin Haglund ait recruté des clowns. À commencer par Olivia Weinstein, diplômée en 2013 de l'École nationale de cirque. « Comme elle est très courte, je lui ai écrit un numéro où elle se transformera en ballon de basketball », nous dit Krin Haglund en pouffant de rire. La jeune artiste a également un numéro de hula hoop qui mêle adresse et humour.

On verra enfin le clown new-yorkais Adam Kuchler, qui a lui aussi travaillé avec Les 7 doigts de la main, le danseur Corey Tomicic, qui fera un numéro de ventriloque, l'acrobate et acteur Hugues Sarra-Bournet, qui a notamment travaillé avec le Cirque du Soleil (, Wintuk) et l'unijambiste australienne Roya, dite « The Destroya ».

L'attrait du cabaret

Nul doute, Krin Haglund a l'expérience des cabarets. D'abord en Allemagne, où de nombreux artistes de cirque, comme elle, font des numéros à l'année, puis avec la troupe de cirque burlesque La Soirée (anciennement La Clique) - venue à Montréal il y a quelques années. Selon elle, le format du cabaret est idéal pour attirer des artistes de haut niveau.

« Des artistes comme Valérie sont très sollicités, donc le cabaret est parfait pour les présenter et les remplacer. En même temps, Cirque Prom est un spectacle où on s'accorde le droit d'être ridicule, dit-elle. Moi, j'aime beaucoup ce genre de shows avec des numéros un peu insolites. Ça fait du bien de ne pas trop se prendre au sérieux, de ne pas être trop dans une recherche artistique. De simplement faire du divertissement. »

Non seulement elle a l'objectif de proposer un troisième Cirque Prom l'année prochaine, mais Krin Haglund espère faire tourner celui-ci au cours des prochains mois. Tout ça en même temps qu'elle continue de présenter son spectacle solo The Rendez-Vous. « Ce sont des artistes qui ont chacun un feu unique. C'est ce que j'aime de ce cabaret. À travers les différentes performances, on célèbre aussi la différence. »

Au Bain Mathieu, les 10 et 11 avril

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer