La fête du cirque

Un grand événement Portes ouvertes se tiendra à... (Photo fournie par la TOHU)

Agrandir

Un grand événement Portes ouvertes se tiendra à la TOHU le samedi 21 juin, à partir de midi.

Photo fournie par la TOHU

Mario Cloutier

La TOHU souffle 10 bougies demain. Le coeur névralgique de la Cité des arts du cirque comprend évidemment une salle présentant des spectacles à l'année, en plus du festival Montréal complètement cirque. La TOHU dirige aussi un grand complexe environnemental et accomplit une mission sociocommunautaire importante. Son directeur, Stéphane Lavoie, commente les grands moments de l'histoire de la TOHU.

Dès 1999, les acteurs professionnels du cirque québécois (Cirque du Soleil, L'École nationale et En piste) s'entendent pour l'importance d'infrastructures permettant de positionner Montréal comme une capitale internationale du cirque.

«La Cité des arts du cirque c'est un centre culturel avec un grand C. Le cirque demeure notre principale activité, mais c'est aussi un complexe environnemental et un organisme d'intégration socio-professionnel qui a accueilli 1,3 million de visiteurs en 10 ans», dit Stéphane Lavoie.

La TOHU a accueilli 71 spectacles de cirque pour un total de 921 représentations, autant en saison que lors du festival Montréal Complètement Cirque. Les programmateurs internationaux y viennent de plus en plus nombreux pour acheter des spectacles

«La TOHU c'est une salle, mais on y offre aussi des services aux professionnels. Les artistes y trouvent de meilleures conditions pour créer. Ils sont assurés d'une écoute et d'un soutien uniques.»

«Au départ de la TOHU, on pensait que le festival Montréal complètement cirque arriverait plus tard, mais déjà en cinq ans, l'événement a presque doublé son chiffre d'affaires. C'est surtout un grand catalyseur pour la créativité québécoise de nos compagnies de cirque.»

«Le cirque c'est une forme d'art rassembleuse. À la TOHU, on utilise cet esprit familial et communautaire et on le transpose dans nos activités.»

Une cinquantaine de jeunes du quartier Saint-Michel occupent des emplois à temps partiel à la TOHU. La Cité des arts du cirque facilité leur intégration scolaire et professionnelle. En 10 ans, 400 Michelois en ont bénéficié.

«C'est un peu normal que le volet environnemental soit le moins connu dans nos activités. Le parc devrait ouvrir d'ici 2020. Après le Mont-Royal, ce sera le deuxième plus grand à Montréal étendu sur deux kilomètres carrés.»

«La fête de la Falla amène des jeunes en difficulté à construire en cinq mois des sculptures en bois autour desquelles le quartier fait la fête pendant trois jours. Dans un grand geste symbolique et émouvant, les sculptures sont brulées à la fin.»

Grand événement Portes ouvertes le samedi 21 juin à partir de midi. Les visiteurs pourront entrer au Cirque du Soleil, à l'École nationale de cirque et à la TOHU. Au programme: spectacles, répétitions, maquillage, danse, poneys, etc.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer