Cirque du Soleil: conquérir Broadway

Le spectacle Wintuk n'a pas conquis New York... (Photo: André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le spectacle Wintuk n'a pas conquis New York lors de son passage au Madison Square Garden. Avec la création d'une nouvelle division spectacles, le Cirque du Soleil entend bien changer la donne et conquérir Broadway et la Grosse Pomme!

Photo: André Pichette, archives La Presse

Malgré ses nombreuses offensives à New York (Banana Shpeel, Wintuk, Zarkana), le Cirque du Soleil n'a jamais réussi à percer le marché de Broadway. Mardi dernier, la direction du Cirque a annoncé la création d'une nouvelle division de spectacles en théâtre pour remédier à cette situation. La Presse s'est entretenue avec son directeur Scott Zeiger.

Le producteur américain Scott Zeiger côtoie le Cirque du Soleil depuis plusieurs années, particulièrement à Las Vegas où il est très présent depuis huit ans. Il y a quelques années, il a d'ailleurs coproduit le spectacle Wintuk du Cirque, présenté au Madison Square Garden de New York.

Avec sa compagnie Base Entertainment, il a produit plusieurs spectacles musicaux parmi lesquels Phantom - The Las Vegas Spectacular, Jersey Boys et Rock of Ages, essentiellement des reprises de spectacles créés à Broadway. Il a aussi produit un spectacle de cirque, Absinthe, présenté au Caesar's Palace.

C'est cette expertise dans la production de comédies musicales, mais aussi dans l'achat de licences de spectacles, la planification de tournées et la recherche de lieux de diffusion que le Cirque du Soleil voulait, «pour diversifier son offre de contenus et d'activités de divertissement live».

Dans un communiqué émis la semaine dernière, le PDG du Cirque, Daniel Lamarre, s'est réjoui de l'embauche de Scott Zeiger. «Sa réputation et sa crédibilité dans le monde du divertissement et du spectacle reposent sur une série de succès. Notre nouvelle division sera un nouveau joueur clé dans le marché», prédit-il.

«Le Cirque du Soleil a beaucoup de succès avec ses spectacles permanents à Las Vegas, indique Scott Zeiger. Ils ont également du succès avec leurs spectacles de tournée, sous chapiteau ou en aréna, qui sont absolument incroyables. La seule scène qu'ils n'ont pas encore conquise est celle de Broadway.»

Scott Zeiger aura ainsi le mandat de créer des comédies musicales traditionnelles pour Broadway, avec livret et musique, mais avec la signature artistique et l'esthétique du Cirque du Soleil. «Pas seulement à New York, précise-t-il, mais aussi à Manchester, dans le West End, à Melbourne ou à Tokyo.»

«C'est nous qui allons mettre sur pied les équipes de création, poursuit-il. Comme le fait Disney Theatricals. Nous allons mettre de l'avant la virtuosité des acrobates du Cirque, utiliser l'expertise du Cirque en scénographie, dans les éclairages et la conception des costumes pour créer de nouvelles comédies musicales.»

Scott Zeiger, qui sera en poste à partir du 3 mars prochain, aura ses bureaux à New York. Il sera entouré de trois ou quatre collaborateurs. «Nous serons une petite équipe, mais nous allons travailler avec toutes les ressources du Cirque du Soleil à Montréal. Évidemment chaque spectacle aura sa propre équipe.»

Le producteur américain estime que cette nouvelle offensive du Cirque à New York offre des possibilités intéressantes. «La compagnie se produira dans de plus petites salles, note-t-il. Le rapport avec le public sera différent.» C'est d'ailleurs ce que la troupe de cirque montréalaise Les 7 doigts de la main a fait le printemps dernier avec la comédie musicale Pippin.

«Le budget d'une production à Broadway représente une fraction de ce que le Cirque débourse pour ses spectacles permanents à Las Vegas, ajoute Scott Zeiger. Peut-être le tiers du budget. Ce qui n'est pas négligeable. Une fois créée, une comédie musicale peut être reproduite dans plusieurs villes du monde simultanément.»

Scott Zeiger donne l'exemple de The Book of Mormon présenté à la fois à New York, à Londres et en tournée simultanément ou de Wicked, qui compte 10 productions dans le monde en ce moment. «Des spectacles qui s'égalent, précise-t-il, puisqu'une seule équipe de création s'assure de la qualité de la production.»

Partenariat avec Éloize

Parallèlement aux activités du Cirque du Soleil dans la Grosse Pomme, Scott Zeiger aura également pour mission de travailler avec Jeannot Painchaud du Cirque Éloize - détenu en partie par le Cirque du Soleil.

«J'avais déjà aidé la troupe à se produire à Singapour, mais Guy Laliberté et Daniel Lamarre m'ont demandé de travailler avec eux sur de nouveaux projets de théâtre. De les aider en mettant à profit mon expérience théâtrale et mes contacts. J'ai déjà rencontré Jeannot et nous allons l'aider à croître davantage.»

En ce moment, Scott Zeiger travaille à la création d'un spectacle de tango rock Arraeal, qui sera créé à Toronto le 4 février au Théâtre Panasonic. «C'est un spectacle avec des danseurs et musiciens argentins que nous avons produit avec notre compagnie. Le spectacle sera présenté pendant quatre mois avant d'entamer une tournée mondiale.»

Sur quel projet va-t-il travailler pour commencer sa collaboration avec le Cirque? «Je ne sais pas encore, répond-il. Il y a beaucoup d'auteurs et de compositeurs qui travaillent sur des projets de spectacles et qui espèrent trouver des producteurs. Donc si nous trouvons un projet intéressant, il se pourrait que ça se passe très vite. Mais je ne suis pas en mesure de vous dire sur quoi encore.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer