La liste de Marie-Thérèse Fortin

La comédienne Marie-Thérèse Fortin nous fait un beau cadeau en reprenant, dès... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Boulanger
La Presse

La comédienne Marie-Thérèse Fortin nous fait un beau cadeau en reprenant, dès ce soir au Petit Outremont, son spectacle hommage à la chanteuse Barbara (puis du 3 au 6 mai et le 11 mai).

Plus jeune, Marie-Thérèse Fortin a été foudroyée en entendant pour la première fois la voix de Barbara dans un café à Québec. «Un véritable coup de foudre!»

Dès lors, cette voix allait changer bien de choses dans sa vie, à commencer par le fait de la faire «sentir moins seule». Cela explique sans doute pourquoi la populaire actrice promène depuis près de 30 ans son récital où elle chante 25 pièces créées par l'immortelle interprète de L'aigle noir. «Non pas pour l'imiter», prévient-elle, mais pour la faire revivre, l'espace d'un spectacle intime: Fortin est accompagnée de deux musiciens (piano et contrebasse).

«Les chansons de Barbara sont comme de petits films, dit-elle. Dès les premières notes, elle plante le décor et voit, d'image en image, un pan d'histoire de vie.»

Après les tournages des nouvelles saisons de Boomerang et Mémoires vives, Fortin va ouvrir la saison du Rideau Vert à l'automne. Elle signera la mise en scène de l'adaptation québécoise de La liste de mes envies, comédie douce-amère tirée du roman de Grégoire Delacourt, avec entre autres Marie-Chantal Perron et Steve Laplante.

Théâtre: Festival du Jamais Lu

«Je me promets d'aller voir des lectures au 15e festival du Jamais Lu [fondé par Marcelle Dubois]. On y découvre les oeuvres des auteurs de demain; les Anick Lefebvre, Sébastien David, Catherine Léger, Martin Bellemare et Jean-Philippe Baril-Guérard. La soirée de clôture sera menée par le critique Alexandre Cadieux et le comédien Sébastien Rajotte, avec 15 artistes qui se sont inspirés de 15 textes marquants du Jamais Lu.»

Aux Écuries jusqu'au 6 mai. Consultez le site du festival du Jamais Lu: Jamaislu.com

Littérature: Tout ce qu'on ne te dira pas, Mongo de Dany Laferrière

«Je suis une inconditionnelle de l'oeuvre de Dany Laferrière. Son écriture est belle, puissante et ciselée, mais demeure simple, ce qui est la chose la plus difficile à faire en littérature. J'ai son dernier livre sur ma table de chevet. Laferrière raconte 40 ans de vie à travers sa rencontre avec le personnage de Mongo. Il boucle la boucle sur ses années au Québec.»

Musique: PJ Harvey

«En 1992, lorsqu'elle est apparue, PJ Harvey tranchait totalement avec la scène musicale anglaise, loin de la brit-pop, avec ses morceaux bruts et ses textes qui parlent de désir, de violence, du corps féminin. Après une pause de cinq ans, la chanteuse rock britannique est de retour avec un magnifique nouvel album inspiré de ses voyages à travers le monde. À écouter sans faute!»

Musique: Ultramarr

«J'aime bien Fred Fortin et son nouvel opus, Ultramarr. L'auteur-compositeur-interprète y fait la critique, très ironique, des dérives de la société de consommation. J'adore les arrangements de guitare et le son folk.»

Musique: Les Violons du Roy

«Je suis fan de la formation dirigée par Bernard Labadie, Les Violons du Roy avec La Chapelle de Québec. Ils ont donné plus d'une centaine de concerts en Allemagne, en Angleterre, en Autriche, en Belgique, en Équateur, en Espagne, aux États-Unis, en France, en Israël, au Maroc, au Mexique, en Norvège et aux Pays-Bas. Après des ennuis de santé, M. Labadie a repris la baguette avec autant de talent et d'énergie. Je vais aller voir leur concert des suites de Haendel, Water Music, sous la direction du chef Leonardo Garcia Alarcon, avec la soprano Joëlle Harvey.»

À la Maison symphonique le 21 mai.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer