Frédéric Tavernini: pour la démesure de Dave

Frédéric Tavernini... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Frédéric Tavernini

Photo: André Pichette, La Presse

Dossiers >

Nathalie Petrowski rencontre

Arts

Nathalie Petrowski rencontre

Les grandes entrevues du samedi de Nathalie Petrowski »

Certains artistes étrangers s'installent à Montréal pour la vie qu'on y mène, d'autres pour l'émulation. C'est le cas du danseur Frédéric Tavernini, 35 ans, né à Toulon et installé à Montréal avec femme et bébé à cause d'un nom: Dave St-Pierre, enfant terrible de la danse contemporaine québécoise.

Danseur de formation classique, diplômé de l'École de l'Opéra de Paris, Tavernini, un danseur de ballet défroqué qui a dansé pour Béjart et pour William Forsythe, se souvient encore de son premier spectacle de Dave St-Pierre en 2006. C'était à la salle Pierre Mercure. «Je me suis pris une porte en plein dans la gueule, dit-il. Je n'avais jamais vu un ballet aussi libre et aussi réel. Je me suis dit: "Ce type-là est un grand comme Béjart. Je dois à tout prix bosser avec lui."»

Ça tombait mal. La troupe de Dave St-Pierre était complète. Qu'à cela ne tienne. Tavernini a décidé que ça prendrait le temps que ça prendrait, mais qu'il y arriverait. Il avait déjà vécu à Montréal, entre 2000 et 2003, et dansé avec les Grands Ballets canadiens. «J'étais reparti parce que l'Europe ne manquait et parce que j'en avais marre de danser. J'ai pris un break de la danse pour installer des climatiseurs et rénover des salles de bains, mais j'ai toujours maintenu un lien avec Montréal, notamment grâce à la chorégraphe Danièle Desnoyers.»

En 2007, plus déterminé que jamais à danser avec Dave St-Pierre, Tavernini s'installe à Montréal avec sa copine. Le timing est parfait. Dave St-Pierre vient de se séparer d'un de ses danseurs et demande à Tavernini de le remplacer pour une semaine, puis pour une tournée en Europe. «Au Théâtre de la Ville à Paris, les gens nous ont fait six ou sept rappels. Parmi eux, il y avait mes copains de l'Opéra de Paris. Pour moi, c'était une douce vengeance puisqu'à l'Opéra de Paris, on m'avait dit que je ne serais jamais danseur. Dave m'a apporté beaucoup en m'ouvrant à un monde nouveau d'émotion et de démesure. Quant à Montréal, j'y ai trouvé une qualité de vie, la sérénité et de la place pour faire ce que j'ai envie de faire.»

Quand sa fille sera plus grande, Frédéric Tavernini se dit qu'il retournera peut-être en France. En attendant, il reste à Montréal pour Dave.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Montréal ville d'adoption

    Arts

    Montréal ville d'adoption

    Ils ont choisi, récemment, de s'établir à Montréal. Pour toutes sortes de raisons. Des artistes de tous les horizons. Danseurs, humoristes, ... »

  • Daran: un vieux rêve devenu réalité

    Musique

    Daran: un vieux rêve devenu réalité

    Il y a exactement un an, le chanteur et compositeur Jean-Jacques Daran a dit adieu à la France pour s'installer pour de bon à Montréal. Depuis, tout... »

  • Braids: M pour Montréal

    Musique

    Braids: M pour Montréal

    Ils sont venus de Calgary à Montréal parce que l'on y trouve l'une des scènes musicales les réputées d'Amérique du Nord. »

  • Gisle Henriet: un nomade de passage

    Spectacles et théâtre

    Gisle Henriet: un nomade de passage

    Déjà, enfant, Gisle Henriet voulait être cascadeur. Mais le jour où il a eu l'âge de faire le saut, l'École de cascades de Suède avait fermé ses ... »

  • Jeremy Demay: une force d'attraction

    Spectacles et théâtre

    Jeremy Demay: une force d'attraction

    Jeremy Demay est le plus grand humoriste du Québec. Oui, il mesure 1m98! Mais ce n'est pas seulement par sa taille qu'il se distingue. Il est aussi... »

  • Irem Bekter: la quête des racines

    Arts

    Irem Bekter: la quête des racines

    Irem Bekter a visité Montréal à plusieurs reprises avant de s'y installer. Née en Turquie, éduquée en Angleterre et résidante de l'Argentine... »

  • Leurs bonnes adresses

    Arts

    Leurs bonnes adresses

    FRÉDÉRIC TAVERNINI »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer