GRUBB, un musical rom «humanitaire» au Festival de jazz

GRUBB, qui sera présenté à la salle Pierre-Mercure... (Photo: fournie par le Festival de jazz)

Agrandir

GRUBB, qui sera présenté à la salle Pierre-Mercure du 27 juin au 2 juillet, a été construit par ses jeunes artisans.

Photo: fournie par le Festival de jazz

Dossiers >

Nouvelles et entrevues
Nouvelles et entrevues

Nos articles sur le Festival de jazz de Montréal. »

Un spectacle musical «humanitaire» axé sur la situation des jeunes Roms vivant en Serbie, dirigé par le metteur en scène Serge Denoncourt, sera présenté en première nord-américaine au Festival international de jazz de Montréal.

GRUBB - pour Gypsy Roma Urban Balkan Beats -, en chantier depuis près de 3 ans, mettra en vedette 25 danseurs, chanteurs et musiciens roms de 13 à 17 ans et fait partie d'un projet d'éducation plus large visant à favoriser leur scolarisation et leur accès au marché du travail.

«GRUBB, c'est l'espèce de locomotive pour donner la parole aux jeunes Roms dans une vision qui n'est pas romantique et qui va peut-être permettre d'ouvrir un dialogue avec le monde extérieur», expose Serge Denoncourt. Le projet est piloté par l'organisation britannique RPoint, qui gère des écoles et orchestre des formations professionnelles dans le but de favoriser l'intégration des jeunes Roms qui, en Serbie et ailleurs en Europe, sont l'objet de préjugés et vivent souvent dans une grande pauvreté.

«Le monde entier soit les déteste, soit adore Django Reinhardt et Le temps des gitans, résume le metteur en scène. Les gens adorent Le temps des gitans, mais ne veulent pas voir de Roms sur la terrasse de leur restaurant, leur donner des emplois ou ouvrir le dialogue avec eux. Ce que le projet veut faire, c'est attirer l'attention sur une nouvelle génération qui n'est pas faite de gens du voyage et qui ne veut pas voyager.»

GRUBB - The Musical, qui sera présenté à la salle Pierre-Mercure du 27 juin au 2 juillet, a été construit par ses jeunes artisans. L'idée générale est de les laisser s'exprimer sur leur culture et sur l'exclusion qu'ils vivent au quotidien.

Culture hip-hop

Laurent Saulnier, directeur de la programmation du Festival international de jazz de Montréal, est heureux de présenter ce projet qui vise à redonner «une vraie fierté» aux jeunes Roms. «Il y a quelque chose à découvrir parce que ce spectacle-là part de vraies racines, ajoute-t-il. C'est aussi ça qui m'intéresse dans le projet: comment de jeunes Roms, en Serbie, prennent leur musique traditionnelle et réussissent à l'amener ailleurs.»

GRUBB, comme l'album du même nom paru il y a trois ans déjà, lors d'une phase préliminaire du projet, mêlera en effet le folklore rom à des musiques contemporaines, dont le rap.

«Ces jeunes vivent en Serbie, mais ils ont aussi accès à l'internet et à toutes les musiques du monde. Et des kids, dans tous les pays du monde, ça écoute aussi du hip-hop», fait remarquer Laurent Saulnier. La facture esthétique du spectacle sera donc marquée par la culture hip-hop tant sur le plan de la prise de parole que de la musique et des chorégraphies.

Équipe cosmopolite

Serge Denoncourt a monté ce spectacle avec l'aide d'une foule d'intervenants locaux à Belgrade, capitale de la Serbie. Il a aussi rassemblé autour de lui plusieurs Québécois : Francis Collard aux musiques, François Barbeau aux costumes, le danseur Nico Archambault aux chorégraphies, ainsi que Gabriel Coutu-Dumont et Olivier Goulet au design vidéo. L'équipe, qui travaille à titre bénévole, est complétée par le transformiste italien Arturo Brachetti, le concepteur de décors Michael Curry (Metropolitan Opera, Cirque du Soleil) et l'éclairagiste britannique Patrick Woodroffe (Peter Gabriel, AC/DC, etc.).

RPoint, l'organisation britannique qui a fait appel à Serge Denoncourt, s'est donné comme mandat de combattre l'exclusion par l'intégration sociale et économique. Elle travaille donc à favoriser la scolarisation des jeunes Roms, dont la majorité décroche avant la fin de l'école primaire. Pour participer au spectacle et aux ateliers de danse ou de musique qui y mènent, les enfants et adolescents roms doivent donc aller à l'école.

GRUBB - The Musical versera un salaire aux artistes qui se produiront sur scène, alors que les profits contribueront au financement des écoles de RPoint en Serbie.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • <em>GRUBB</em> grimpe vite sur iTunes

    Musique

    GRUBB grimpe vite sur iTunes

    GRUBB, compilation de hip-hop gitan mise en valeur dimanche à Tout le monde en parle, figure désormais en 15e position du palmarès des meilleures... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer