Viva Elvis : Elvis dépoussiéré

Le spectacle Viva Elvis, le nouveau bébé du... (Photo fournie par le Cirque du Soleil)

Agrandir

Le spectacle Viva Elvis, le nouveau bébé du Cirque du Soleil, sera présenté à Las Vegas à partir du 18 décembre.

Photo fournie par le Cirque du Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Christine Blais
La Presse

(Las Vegas) Elvis Gratton apprécierait-il Viva Elvis, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil à Las Vegas? Notre réactionnaire favori, qui aime son Elvis ultra-classique et kitsch, serait en tout cas très surpris. Car, si on en juge par les quatre extraits présentés à une centaine de médias hier, dans l'Elvis Theater du tout nouvel hôtel Aria, c'est un Presley dépoussiéré et véritablement contemporain que les spectateurs pourront découvrir dans cette superproduction dont la première mondiale est prévue pour le 19 février 2010.

Un Blue Suede Shoes avec la voix de Presley; des danseuses des années 60 et un faux Elvis en jumpsuit blanc des années 70, mais monté sur échasses; une All Shook Up qui n'est ni rock ni R'n'B, mais bien gospel, pour évoquer la ville natale de Presley, Tupelo; le colonel Parker qui nous raconte quelques moments-clés de la vie d'Elvis; la chanson One Night With You interprétée au piano pendant que deux acrobates font un parcours aérien sur une guitare d'environ 50 pieds sur 15 (ils sont deux pour rappeler qu'Elvis a eu un jumeau, mort à la naissance).

Enfin, Gotta Lotta Lovin' devenu un hymne aux superhéros des «comic books» dont raffolait Elvis: oui, sept superhéros masqués, avec capes et costumes flamboyants, qui multiplient les acrobaties sur des trampolines. Bref, bienvenue dans l'étonnant et très musical spectacle Viva Elvis, le nouveau bébé du Cirque du Soleil, présenté à l'Aria à partir du 18 décembre, mais dont la première officielle sera le 19 février (les billets sont déjà en vente).

Non, il n'y a pas d'imitateur ou de personnificateur d'Elvis: Vegas présente déjà cinq spectacles de ce genre à longueur d'année. On est aussi loin d'Elvis Story. Mais la voix du King, elle, est bien là, c'est même la seule voix mâle du spectacle (trois chanteuses reprennent également certaines chansons). De même que 75 danseurs et musiciens. Et des images de Presley, jamais montrées auparavant, figurent dans les projections sur écran géant (le montage assez époustouflant est signé Ivan Dudynsky).

Dans le spectacle Viva Elvis, on retrouve entre... (Photo: Reuters) - image 2.0

Agrandir

Dans le spectacle Viva Elvis, on retrouve entre autres un faux Elvis en jumpsuit blanc des années 70, mais monté sur échasses.

Photo: Reuters

On soulignera tout de suite la qualité des arrangements très contemporains et très rock des morceaux, gracieuseté du directeur musical et arrangeur, le Québécois Éric Létourneau: «Pour nous, ce spectacle, c'est un peu Elvis rencontre Arcade Fire, explique Gilles Ste-Croix, vice-président du Cirque du Soleil. J'exagère, mais je veux dire par là que nous avons eu une approche concert pour ce spectacle, c'est pour cela que nous avons de vrais musiciens sur scène (huit), de vraies chanteuses (trois) et la voix d'Elvis: Éric a pu récupérer sa voix sur les divers enregistrements et utiliser la version qui s'imposait, selon le numéro. Nous avons procédé en nous demandant quelle serait la musique que ferait Elvis aujourd'hui.»

Ceux qui ont aimé la version remix de A Little Less Conversation de Presley en 2002 vont apprécier: c'est vrai qu'Elvis peut être contemporain! C'est d'ailleurs justement pour faire connaître le King aux plus jeunes tout en plaisant aux fans purs et durs du King, qui saisiront tous les clins d'oeil que le spectacle a été pensé.

«Il y aussi des touches d'humour, ajoute Gilles Ste-Croix, parce qu'Elvis adorait jouer des tours. Tout ce qui est sur scène a d'ailleurs eu l'approbation de Priscilla Presley et de leur fille Lisa-Marie. Selon le cas, elles nous disaient qu'Elvis l'aurait trouvé drôle... ou pas.»

C'est aussi grâce à des rencontres avec les deux femmes, ainsi qu'à la visite de Graceland, la maison du King, que le tout nouveau Elvis Theater, la salle de 1840 sièges située dans l'hôtel Aria où le spectacle prendra l'affiche, a pris des allures monumentales: «Le motif de léopard, la présence de différents bois dans la salle, les espèces de banquettes qui rappellent les «rings» des anciennes salles, tout cela nous a été inspiré par ces visites, ces conversations, les petits films maison...» Le vaste rideau de scène, lui, est parsemé de «45 tours d'or», ceux d'Elvis sur étiquette Sun ou RCA.

Rappelons que la scénographie du spectacle et la salle de spectacle sont l'oeuvre de Mark Fisher, qui a notamment conçu la scénographie de l'actuelle tournée 360o Tour de U2, mais aussi celles de du Cirque du Soleil, de spectacles des Rolling Stones, de Tina Turner, etc.

Présente à la conférence de presse, Priscilla Presley s'est dite très heureuse du résultat et a parlé avec chaleur de sa visite du quartier général du Cirque du Soleil au Québec. Qu'ajouter, sinon que le spectacle comptera également un rappel des années militaires d'Elvis, des arts martiaux, un gâteau de mariage géant, des anneaux de mariage énormes qui permettent des acrobaties et, bien sûr, les premières notes de Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss, qui ouvre le spectacle... comme Elvis le faisait à Las Vegas, dans les années 70.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer