Les coups de coeur des (aspirants) chefs du Parti québécois

Les candidats à la direction du Parti québécois... (Archives La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Les candidats à la direction du Parti québécois Jean-François Lisée, Paul St-Pierre Plamondon, Martine Ouellet et Alexandre Cloutier.

Archives La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hugo Meunier
Hugo Meunier
La Presse

On connaît leurs idées politiques, mais qu'en est-il de leurs goûts en matière de culture? À quelques jours de la fin de leur campagne, La Presse a sondé les candidats à la direction du Parti québécois.

Les choix de Jean-François Lisée

Télévision: «Féru de séries québécoises, je suis époustouflé par la qualité des Pays d'en haut. [...] Pris par ma campagne (sinon celle qui se déroule de l'autre côté de la frontière), je n'ai pas eu le temps de regarder la dernière saison de Game of Thrones, une série que je suis religieusement. J'aime aussi la série policière Shades of Blue, avec Jennifer Lopez.»

Cinéma: «J'ai eu la chance de voir King Dave, un plan-séquence de 90 minutes. C'est renversant, captivant, et je n'avais jamais rien vu de tel. Je suis éclectique lorsqu'il est question du septième art. Je suis [la franchise] Avengers, j'ai hâte à Wonder Woman, mais j'ai bien aimé Gemma Bovery. Côté réalisateurs, il faut avouer que Clint Eastwood, c'est quelque chose, même s'il est républicain!»

Musique: «Le dernier Adele est en forte rotation dans ma playlist. Sinon, j'aime Cohen, Isabelle Boulay (surtout sa période country), et Éric Lapointe me grafigne le coeur. Côté spectacles, j'ai découvert la bête de scène qu'est Yann Perreau l'été dernier aux FrancoFolies...»

Littérature: «Je lis énormément de récits biographiques et historiques. Là encore, mon éclectisme transpire, puisque j'apprécie autant le premier volume d'une trilogie encyclopédique de Michel Onfray que j'attends impatiemment le prochain Dan Brown [Da Vinci Code].»

La place de la culture: «C'est la culture qui peut nous donner l'élan de sortir des tunnels. C'est notre bouée de sauvetage. On sait qu'on existe à cause de cette culture.»

Les choix de Martine Ouellet

Télévision: «La campagne m'empêche de m'asseoir devant la télévision ces temps-ci, mais lorsque je le fais, c'est souvent en compagnie de ma fille. On regarde Unité 9, la série policière américaine Elementary et Madam Secretary, sans oublier Les pays d'en haut

Cinéma: «Comme pour la télévision, j'ai moins le temps dernièrement d'aller voir un film en salle. Le dernier est La guerre des tuques 3D. Sinon, je suis une fan des Star Wars et des James Bond. J'ai aussi aimé Le mirage. Je suis très hétéroclite, sauf pour les films d'horreur.»

Musique: «Le dernier concert que j'ai vu est Loco Locass, avec ma fille et mon fils. Sinon, j'aime Alex Nevsky, Adele et Half Moon Run. Dans ma jeunesse, j'écoutais beaucoup U2, Harmonium, Tears For Fears et Supertramp. [...] Je viens d'une famille de musiciens. Mes parents jouaient du Gilles Vigneault pendant que je me cachais sous le piano de la maison.»

Littérature: «Le dernier roman que j'ai lu est Le naufrage de Biz. Sinon, j'adore dévorer des briques de Ken Follett. [...] L'auteur québécois Jean-Jacques Pelletier (La chair disparue, La faim de la terre) est un de mes auteurs favoris et j'affectionne également Henning Mankell et les romans historiques, comme Gabrielle de Marie Laberge.»

La place de la culture: «Elle est très importante dans mes activités de députée. J'organise quatre vernissages par année en plus de promouvoir des façons de favoriser l'accès à la lecture et aux auteurs québécois dans les écoles de ma circonscription [Vachon]. La culture, c'est ce qui nous apaise; tout le monde en a besoin.»

Les choix de Paul St-Pierre Plamondon

Télévision: «J'utilise la télévision presque exclusivement pour m'informer. [...] J'aimerais avoir plus de temps pour suivre la campagne américaine ou regarder le baseball, puisque je suis un fan fini qui rêve du retour des Expos. J'ai commencé Game of Thrones, mais j'ai trouvé ça trop violent, comme beaucoup de productions américaines. Le produit culturel québécois a quelque chose de plus authentique et humain.»

Cinéma: «Le film Field of Dreams est un de mes films d'enfance favoris. J'ai aussi récemment vu Liaison royale, qui raconte comment le Danemark s'est libéré de la monarchie pendant les Lumières. J'ai aussi adoré Frost/Nixon et Gladiator. Au Québec, je trouve que le film Ding et Dong a super bien vieilli.»

Musique: «J'associe la musique aux souvenirs et je l'écoute quand je suis nostalgique, Dassin ou Sardou notamment. [...] J'ai quand même fréquenté une école à vocation musicale en piano et je gratte la guitare de temps à autre pour ma femme. Je suis allé voir mon premier concert à 14 ans; c'était la tournée d'Achtung Baby de U2 au Stade. C'était la première fois que j'inhalais une cigarette - une Du Maurier rouge -, et je me suis étouffé.»

Littérature: «Je lis beaucoup, des essais politiques surtout. Le dernier que j'ai lu est la biographie de Gandhi. Sinon, je trouve que Du contrat social de Jean-Jacques Rousseau demeure d'actualité, même s'il a été écrit au XVIIIe siècle.»

La place de la culture: «Ça revient toujours à la question de la survie du français au Québec dans un contexte économique fortement globalisé. Je m'inquiète beaucoup du fait que Game of Thrones soit la référence culturelle de la jeune génération. Nous ne partageons pourtant pas les mêmes valeurs, références et la même vision du monde que les Américains. La clé est de valoriser la culture francophone, et c'est à l'école qu'on devrait faire ça.»

Alexandre Cloutier

Alexandre Cloutier n'a pas été en mesure de répondre à notre questionnaire, faute de temps, a indiqué le porte-parole de sa campagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer