La liste de Léa Clermont-Dion

Léa Clermont-Dion, qui coanimera cet automne la série... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Léa Clermont-Dion, qui coanimera cet automne la série documentaire Mitsou et Léa sur les ondes de MOI & cie, est une femme d'opinion et de réflexion.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Elle a 25 ans, cumule les projets en télévision, écrit des livres, poursuit ses études au doctorat à l'Université Laval et s'intéresse au féminisme et à la cyberviolence faite aux femmes. Léa Clermont-Dion, qui coanimera cet automne la série documentaire Mitsou et Léa sur les ondes de MOI & cie, est une femme d'opinion et de réflexion. Voici sa liste culturelle.

Dead Obies

«J'ai dû écouter au moins 250 fois le dernier album de Dead Obies, Gesamtkunstwerk. Les gars sont futés, drôles et irrévérencieux. J'aime leur univers et leurs références (s'inspirer de La société du spectacle de Guy Debord, ce n'est pas plate). J'ai été particulièrement impressionnée par la verve de Yes McCan en entrevue. Les gars méritent d'être vus et entendus, n'en déplaise aux adeptes de Christian Rioux.»

La maison d'édition Le Cheval d'août

«J'admire l'intelligence et le travail de Geneviève Thibault qui a fondé sa maison d'édition, Le Cheval d'août. J'adore lire, donc c'est difficile pour moi de m'arrêter sur un titre. J'ai vraiment adoré toutes ses publications: Les maisons (Fanny Britt), Chercher Sam (Sophie Bienvenu), Les filles bleues de l'été (Mikella Nicol), Des larmes de pierre (Maxime Raymond Bock). Bon, j'avoue que c'est ma directrice littéraire sur mon nouveau projet... Mais j'avais quand même envie de lui rendre hommage!»

Le Visio Festival à Helsinki

«J'étais de passage à Tallin, en Estonie, où je donnais une conférence au Conseil de l'Europe sur la cyberviolence faite aux femmes. J'en ai profité pour me rendre à Helsinki, en Finlande. J'ai participé au Visio Festival, un festival de musique électro champ gauche, qui en était à sa première édition et qui prenait place dans un secteur industriel à l'image du Mile-Ex. En été, le soleil ne se couche pas. Je me sentais dans un monde à part surréel. C'était magique.»

Kaytranada

«Ce gars est un prodige né en 1992 à Haïti et élevé une partie de sa vie au Québec. Son album 99,9 % est un petit chef-d'oeuvre. Un mix planant de dance, de hip-hop et d'électro. Il est d'ailleurs sous contrat avec la prestigieuse étiquette XL Recordings. Je tripe beaucoup sur son cas. Il faut écouter le featuring avec Anderson .Paak, c'est du bonbon.»

Heidi Piiroinen

«J'ai découvert Heidi Piiroinen dans le magazine finlandais de photographie documentaire Raw Magazine. J'ai eu un coup de coeur pour l'humanité de son projet My Neighbours. Elle raconte la vie d'Eastern Pasila, le quartier le plus multiculturel d'Helsinki. Elle s'est intégrée dans le quotidien de jeunes filles somaliennes. J'aime son regard, sa sensibilité.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer