• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Céline Dion a dit à René Angélil qu'il pouvait «partir en paix» 

Céline Dion a dit à René Angélil qu'il pouvait «partir en paix»

Céline Dion... (Photo Eric Jamison, archives Associated Press)

Agrandir

Céline Dion

Photo Eric Jamison, archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Céline Dion a dit à son regretté mari et gérant René Angélil, dans ses derniers moments, qu'elle souhaitait qu'il «parte en paix» après avoir lutté contre le cancer de la gorge.

En entrevue à l'émission Good Morning America, sur les ondes de ABC, la chanteuse a confié avoir trouvé difficile de le voir souffrir. L'entrevue, enregistrée au Caesars Palace de Las Vegas, a été diffusée mercredi.

René Angélil est décédé le 14 janvier, à Las Vegas, à l'âge de 73 ans.

Céline Dion lui rendra hommage, dimanche soir, lorsqu'elle interprétera The Show Must Go On, de Queen, à la cérémonie des Billboard Music Awards.

Elle recevra également prix Icon au cours de la soirée.

Selon la chanteuse, la ballade de Queen était l'une des chansons favorites de son mari.

«Il avait vraiment insisté pour que nous fassions The Show Must Go On ici, au Colosseum», a-t-elle raconté.

Céline Dion a également expliqué qu'elle avait utilisé le film de Pixar, Up (Là-haut), pour expliquer la mort de son mari à leurs jumeaux de cinq ans, Eddy et Nelson.

«J'ai dit: Vous vous souvenez du film Là-haut? Aujourd'hui, papa est monté là-haut.»

Elle s'est ensuite rappelée être allée dehors avec ses fils et de la «poussière de fée» pour dire au revoir à leur père.

«Nous allons la lancer et elle se rendra jusqu'à lui», leur a-t-elle dit.

«Nous allons aller dehors tout de suite avant qu'il fasse noir. Nous allons faire un voeu, nous allons parler à papa et nous allons envoyer des ballons tout de suite.»

Céline Dion a confié qu'elle se demandait toujours ce que son mari penserait de certaines décisions d'affaires ou familiales.

«Mais après un moment, est-ce que je continuerai d'avoir des signes tout le temps? Ou dois-je prendre des décisions en tant que femme, mère et artiste?», s'est-elle demandé.

«Vous n'êtes jamais prêt pour quelque chose comme ça. Même si vous vous y attendez, lorsque ça vous frappe, vous n'êtes pas préparé.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer