La liste de Patrick Hivon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

La pièce de Tennessee Williams Un tramway nommé Désir, mise en scène par Serge Denoncourt, a été un des grands succès de l'hiver 2015. Elle est présentée en reprise à l'Espace Go depuis mardi, avec Patrick Hivon dans le rôle de Stanley Kowalski, tenu il y a un an par Éric Robidoux, aux côtés de Céline Bonnier et de Magalie Lépine-Blondeau.

«Le plus gros défi a été de s'infiltrer dans une gang déjà soudée», explique le comédien, qui n'avait qu'un seul souhait: «assurer». «Ils ont été très généreux, j'ai été choyé.»

Patrick Hivon n'avait pas foulé les planches d'un théâtre depuis trois ans. «Pour moi, c'est un combat, une épreuve chaque fois», dit celui qui a été gâté par la télé et le cinéma au cours des dernières années.

Son prochain projet nous le fera voir au théâtre en avril: Je préfère qu'on reste amis, mis en scène par Denise Filiatrault. Et le comédien tient aussi un petit rôle dans Les mauvaises herbes, le nouveau film de Louis Bélanger qui sortira en mars. Mais il n'a pas de tournage prévu dans les prochains mois. «C'est la première fois en quatre ans que ça m'arrive, et c'est correct.»

Les dernières années ont bien entendu été marquées par la série Nouvelle adresse, qui s'est terminée l'automne dernier. Ce qu'il retient de toute cette aventure? «Quand une histoire est habitée, on n'a pas besoin de sparages pour être intéressant. Et ça fait du bien de jouer autre chose que ce que le monde s'attend à te voir jouer. Il ne me manque plus que la comédie!»

Un tramway nommé Désir, à l'Espace Go jusqu'au 13 février

Livre

Mémoires de l'Amérique septentrionale de Lahontan (Lux)

Ces mémoires avaient été publiés en 1703. Lahontan est un aristocrate qui a fait un compte rendu de ce qu'il a vu en Nouvelle-France: inventaire animalier et botanique, coutumes autochtones. C'est intéressant et fascinant, surtout qu'il y a beaucoup de choses qu'on reconnaît encore aujourd'hui.

Film

Lucky Them de Megan Griffiths

J'ai loué ce film sorti en 2014 et j'ai adoré ça. C'est l'histoire d'une fille dont le chum musicien est mort dans un accident d'auto, et à qui on dit, 20 ans plus tard, qu'il est peut-être toujours en vie... En partant à sa recherche, c'est vers elle qu'elle retourne. J'adore ce genre de film à petit budget, où on sent que l'équipe est soudée. C'est un film très humble et très beau,

un petit bijou.

Musique

Seasick Steve

C'est un type de Californie qui a vécu en Scandinavie pendant 25 ans, qui a cinq enfants, qui a été ami avec Kurt Cobain, et qui a sorti son premier album à 69 ans... Il fait du bluegrass folk, de la belle musique, c'est doux. Il joue avec une one string guitar, c'est un peu broche à foin et garage, c'est vraiment bon.

Film

La guerre des tuques 3D

On l'a vu avec les enfants avant Noël et on a adoré. Je trouve qu'ils ont gardé l'esprit de ruelle, c'est bien fait, de grande qualité. J'ai aimé ça autant que l'original parce qu'on y retrouve la même essence.

Télévision

Like-moi, à Télé-Québec

J'aime bien cette nouvelle série et j'ai l'intention de la suivre. Il y a tout le temps au moins trois bons sketchs. Dans le premier épisode, celui qui s'appelle «Je choisis Jonathan», j'en braillais de rire, je l'ai vu 15 fois... Katherine Levac, quelle actrice! Pour moi, elle est l'équivalent d'un Ricky Gervais au féminin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer