• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Le costumier de Radio-Canada devient une entreprise d'économie sociale 

Le costumier de Radio-Canada devient une entreprise d'économie sociale

«Avec ses 70 000 vêtements, 20 000 accessoires... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«Avec ses 70 000 vêtements, 20 000 accessoires et ses innombrables souvenirs, le costumier de Radio-Canada est l'un des plus importants en Amérique du Nord, souligne le directeur Économie sociale et Employabilité de PME Montréal Centre-Ville, Luc Rabouin.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le costumier de Radio-Canada est sauvé du démantèlement. Et en prime, l'ancienne bibliothèque centrale de Montréal, rue Sherbrooke, en face du parc Lafontaine, accueille un nouveau locataire lié à la culture.

Le gigantesque patrimoine de Radio-Canada est donc cédé gratuitement par la société d'État à une nouvelle entreprise d'économie sociale, qui louera les costumes et accessoires aux compagnies de production de cinéma, de télévision et de théâtre.

Le déménagement de la collection se fera au cours de l'hiver et l'ouverture officielle est prévue en avril 2016.

La nouvelle entreprise promet par ailleurs de poursuivre la vocation de concepteur de costumes, de costumier et d'habilleur, ce qui enrichira cette collection déjà très vaste.

L'entreprise d'économie sociale a été créée par deux organismes sans but lucratif, PME Montréal Centre-Ville et Culture Montréal, et par un regroupement de producteurs indépendants (KOTV, Fairplay, Salvail et Co).

Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal apportent leur soutien financier à la création de cette entreprise.

«Le Grand Costumier» aura pour mission de «préserver l'intégrité et l'intégralité de la collection du costumier reçue à titre gratuit de Radio-Canada, de la bonifier et de la gérer au bénéfice de la création artistique», indique-t-on.

«Avec ses 70 000 vêtements, 20 000 accessoires et ses innombrables souvenirs, le costumier de Radio-Canada est l'un des plus importants en Amérique du Nord, souligne le directeur Économie sociale et Employabilité de PME Montréal Centre-Ville, Luc Rabouin. Le Grand Costumier sera une entreprise viable économiquement et utile à la collectivité, un bel exemple de ce que signifie l'économie sociale.»

Invoquant des motifs budgétaires, Radio-Canada avait annoncé l'an dernier la fermeture de son riche atelier de costumes et d'accessoires en mars 2015. Devant le tollé qu'a provoqué cette décision administrative, le diffuseur public avait finalement conclu une entente avec les Musées de la civilisation de Québec pour au moins conserver et mettre en valeur 143 «costumes patrimoniaux» - Bobino, Séraphin, Rose-Anna...

La Ville de Montréal assumera les frais d'améliorations à l'ancienne bibliothèque centrale de Montréal, baptisée aujourd'hui Édifice Gaston-Miron, et lui offrira ensuite un «loyer de faveur». L'immeuble patrimonial (1917), inoccupé pendant sept ans après l'ouverture de la Grande Bibliothèque du Québec, héberge maintenant des bureaux d'organismes culturels, des salles de répétitions et un espace d'expositions.

Le Grand Costumier bénéficie aussi d'une subvention de 100 000 $ du ministère de la Culture et des Communications, pour numériser la collection et produire un catalogue interactif. Le Secrétariat à la région métropolitaine contribue quant à lui au démarrage de la nouvelle entreprise d'économie sociale avec un montant de 100 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer