Daniela Lumbroso en conflit avec France Télévisions

Daniela Lumbroso... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Daniela Lumbroso

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

L'animatrice et productrice Daniela Lumbroso accuse et poursuit France Télévisions et le groupe Lagardère qui auraient copié le format d'une émission de chansons françaises qu'elle présentait le dimanche sur France 3 de 2009 à 2013, Chabada, a-t-elle indiqué mardi à l'AFP.

Sa société Degel Prod a assigné en juin la société de production Carson, filiale de Lagardère, et son diffuseur France Télévisions pour «parasitisme et contrefaçon».

Les émissions qui ont rythmé par la suite les dimanches après-midi de France 3, Les chansons d'abord puis Du côté de chez Dave, produites par Carson, reprendraient selon elle le format de Chabada.

La chaîne aurait retiré «une émission à un producteur pour la confier à un autre, du jamais-vu à la télévision française», a déclaré l'animatrice à l'AFP, Carson «ayant recruté les mêmes équipes que nous et ayant utilisé notre savoir-faire» ainsi que le format et le décor.

Degel avait demandé en 2014 une médiation au sujet de Chabada au Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui n'a pu aboutir, a confirmé le CSA.

La direction de France Télévisions comme celle du groupe Lagardère ont refusé de s'exprimer mardi sur ces questions.

Daniela Lumbroso anime à la rentrée 2015 la quotidienne Midi ensemble sur France Bleu, mais n'a pas eu d'émission régulière à la télévision depuis Chabada.

Degel Prod produisait depuis trois ans l'émission consacrée à la Fête de la musique sur France 2, et un nouvel appel d'offres a lieu chaque fin d'année. La seule autre production de Degel Prod actuellement est La fête de la chanson française sur France 2.

Selon la presse, Degel Prod a obtenu pour l'édition 2015 de la Fête de la Musique sur France 2 plus de 600 000 euros versés par la chaîne et 350 000 euros de la ville de Nice, où s'est déroulé l'événement, soit un budget de près d'un million d'euros, très élevé pour une soirée en heure de grande écoute sur la chaîne publique.

Un audit a été ouvert par le groupe public sur la gestion de l'événement, a indiqué Daniela Lumbroso, comme déjà pour les deux éditions précédentes de la Fête de la musique et Chabada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer