• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Bill Cosby veut empêcher l'utilisation d'éléments d'une autre poursuite 

Bill Cosby veut empêcher l'utilisation d'éléments d'une autre poursuite

Bill Cosby... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Bill Cosby

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maryclaire Dale
Associated Press
Philadelphie

Le comédien Bill Cosby, qui est poursuivi en diffamation par trois femmes du Massachussetts, s'objecte à l'utilisation d'éléments issus d'une ancienne poursuite d'agression sexuelle qui s'était finalement conclue par une entente à l'amiable en 2006.

Les avocats de l'ancienne vedette de la télévision tentent de bloquer une assignation à comparaître transmise à un avocat impliqué dans l'affaire, qui avait été traitée en cour de Philadelphie.

Tamara Green, Therese Serignese et Linda Traitz accusent M. Cosby de diffamation puisque ses agents auraient nié que le comédien les ait agressées sexuellement dans les années 1970.

Les plaignantes croient que la poursuite d'une ancienne employée de l'Université Temple pourrait les aider dans leur cause. Andrea Constand avait accusé M. Cosby de l'avoir intoxiquée et agressée sexuellement à sa résidence en banlieue de Philadelphie. Son entente avec M. Cosby est toutefois frappée d'un sceau de confidentialité.

Les avocats du comédien ont plaidé mardi que les ententes confidentielles ne devraient pas être prises «à la légère». L'avocat de la défense George M. Gowen a demandé aux tribunaux de Pennsylvanie d'attendre au moins le jugement sur la poursuite du Massachussetts avant de trancher sur la requête d'assignation à comparaître. Il souhaite aussi pouvoir réviser et récuser tous les éléments qui pourraient être descellés.

La requête a été déposée à la cour fédérale de Philadelphie.

Bill Cosby, âgé de 77 ans, martèle qu'il est innocent et il n'a pas été formellement accusé relativement à un crime.

Les trois femmes du Massachussetts font partie des nombreuses femmes qui ont dénoncé M. Cosby en lien avec des allégations d'agression sexuelle.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Bill Cosby a admis avoir acheté des sédatifs

    Arts

    Bill Cosby a admis avoir acheté des sédatifs

    Bill Cosby a admis sous serment en 2005 avoir obtenu de la méthaqualone avec l'intention de l'administrer à des jeunes femmes avec qui il voulait... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer