FESTIVAL

Le Grand Rire de Québec change de nom

Sylvain Parent-Bédard, patron du Grand Rire de Québec.... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Sylvain Parent-Bédard, patron du Grand Rire de Québec.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Grand Rire de Québec n'est plus, ou du moins, il n'existera plus sous ce nom. L'Agence QuébéComm a annoncé jeudi une importante métamorphose de son image de marque pour sa division humour, modifiant du même coup le nom de son festival, qui devient le ComediHa ! Fest-Québec.

Pour Sylvain Parent-Bédard, président de l'Agence QuébéComm, ce « rebranding » - comme on dit dans le milieu - lui permettra d'espérer une importante croissance de ses activités humoristiques à l'international, « car c'est là que la croissance se trouve », a-t-il dit à La Presse.

« QuébéComm connaît une importante croissance à l'étranger, notamment pour ses produits humoristiques. C'était important pour moi que notre marque soit reconnue à travers le monde sous un même nom. Nike, c'est un nom, Coke et Pepsi aussi. Mais nous, on se promenait avec plusieurs marques en même temps », explique-t-il.

LE MODÈLE JUSTE POUR RIRE

Ainsi, M. Parent-Bédard a mandaté l'agence de publicité LG2 de trouver un nouveau nom de marque « aux connotations latines ». C'est ainsi que ComediHa ! est née, puis officiellement annoncée en conférence de presse, hier.

« ComediHa ! est déjà présent dans 130 pays, dont au moins huit pays avec des festivals Grand Rire. Nous sommes aussi présents ailleurs dans le monde grâce à l'émission de sketches lol : -). La division humour de QuébéComm génère environ 25 millions de chiffre d'affaires », a expliqué le président de l'entreprise.

En voulant augmenter sa présence au Canada et ailleurs dans le monde, notamment par la multiplication des festivals d'humour, ComediHa ! devient-il en compétition directe avec un autre grand acteur de l'industrie, Juste pour rire ?

« Non, écoute, il y a un marché international de 7 milliards d'habitants. Gilbert Rozon et Juste pour rire ont été des modèles pour nous. Gilbert, c'est un mentor qui a défriché le marché international, je n'irai pas m'installer dans les villes où il est déjà présent », a assuré M. Parent-Bédard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer