MTV Music Awards: tout est permis

Un an après la commotion provoquée par Miley... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Un an après la commotion provoquée par Miley Cyrus, les Video Music Awards seront présentés demain soir sur les ondes de MTV.

Photo archives Reuters

Marie Bernier
La Presse

Le gala le plus controversé du petit écran américain est de retour. Un an après la commotion provoquée par Miley Cyrus, les Video Music Awards seront présentés demain soir sur les ondes de MTV. À l'occasion des 30 ans des VMA, La Presse rappelle les artistes qui ont marqué les mémoires et imagine qui pourrait suivre leurs traces parmi les invités de cette année.

Le gala le plus controversé du petit écran américain est de retour. Un an après la commotion provoquée par Miley Cyrus, les Video Music Awards seront présentés demain soir sur les ondes de MTV. À l'occasion des 30 ans des VMA, La Presse rappelle les artistes qui ont marqué les mémoires et imagine qui pourrait suivre leurs traces parmi les invités de cette année.

LA CLASSE DE MAÎTRE

Michael Jackson, 1995

C'est toute une leçon de style que Michael Jackson avait donnée lors de sa performance époustouflante de 15 minutes au gala de 1995. Le roi de la pop avait interprété entre autres Billie Jean, The Way You Make Me Feel et Beat It dans un medley impeccable, auquel était venue s'ajouter la guitare délirante de Slash. Un feu roulant appuyé par des segments de danse à ravir tout amateur de moonwalk. 

Beyoncé

La chanteuse est la reine pressentie de la soirée. Non seulement Queen B trône au sommet du tableau des nominations (huit statuettes potentielles), mais elle recevra aussi le... Michael Jackson Video Vanguard Award. La teneur de sa prestation musicale de demain reste cependant un mystère. En 2011, elle avait volé la vedette en dévoilant sa grossesse. Prépare-t-elle un autre coup d'éclat pour nier - ou confirmer - les rumeurs de divorce qui pèsent sur Jay Z et elle ? Reviendra-t-elle sur l'ensemble de sa carrière, anciennes collègues de Destiny's Child en prime ? Chose certaine, chaque apparition de Beyoncé est un événement.

LE TRIO CHOC

Britney Spears, Madonna et Christina Aguilera, 2003

En s'échangeant un baiser au gala de 2003, Britney Spears, Madonna et Christina Aguilera ont marqué à jamais les VMA. Le numéro lui-même rendait hommage à la performance de 1984 de la Madone, qui avait choqué en se roulant par terre vêtue d'une robe de mariée pendant son interprétation de Like a Virgin, lors des premiers VMA. 

Jessie J, Nicki Minaj et Ariana Grande

Il faut s'attendre à tout de ce trio, qui ouvrira en musique la soirée de demain. Les chanteuses interpréteront pour la première fois sur scène Bang Bang, dévoilée fin juillet. Si l'on se fie aux paroles plus que suggestives de l'extrait, leur passage risque d'être explosif. Et les filles ont intérêt à frapper fort : le vidéoclip doit d'ailleurs être mis en ligne tout de suite après leur performance et le second album d'Ariana Grande, My Everything, sera lancé le lendemain.

L'INSOLENCE, FAÇON RAP 

Eminem, 2000

Eminem a prouvé qu'il était effectivement unique en son genre lorsqu'il est entré dans le Radio City Music Hall à la tête d'une armée de sosies en débitant son succès The Real Slim Shady. Le rappeur blond avait remporté l'année précédente le prix du nouvel artiste grâce au vidéoclip de My Name Is, dans lequel il parodiait notamment Bill Clinton, alors président.

Iggy Azalea

Comme Eminem, la blonde rappeuse a obtenu sept nominations au gala cette année. Iggy Azalea, dont la chanson Fancy caracole toujours dans les palmarès, doit interpréter le duo Black Widow avec Rita Ora. La jeune recrue du hip hop pourrait profiter du moment pour régler ses comptes avec sa rivale, Nicki Minaj, à l'exemple d'Eminem qui s'en était pris violemment au chanteur électro Moby pendant un de ses discours de remerciement, en 2002.

L'ATTEINTE À LA PUDEUR 

Miley Cyrus, 2013

À coup de grimaces, de twerking (mouvement de fesses saccadé) et de gestes obscènes avec un doigt de mousse géant, Miley Cyrus a taillé en pièces son personnage de Hannah Montana lors de son duo avec Robin Thicke l'année dernière. «Madonna l'a fait. Britney l'a fait. Toute personne qui performe aux VMA cherche à marquer l'histoire», a-t-elle justifié, quelques jours plus tard.

Nicki Minaj

Le groupe conservateur Parents Television Council n'a pas attendu de voir la performance de la rappeuse pour faire part de ses inquiétudes à MTV : le vidéoclip de la chanson Anaconda, sorti cette semaine, a suffi. Le derrière de Nicki Minaj est à l'honneur dans ce que plusieurs ont décrit comme de la porno soft sur les réseaux sociaux. Difficile de croire que son interprétation d'Anaconda, prévue demain, évitera de sombrer dans la vulgarité. 

L'IMPRÉVU

Kanye West, 2009

Alors qu'elle venait de remporter un prix pour You Belong With Me, une première pour un artiste country, Taylor Swift a été interrompue en plein discours de remerciement par un Kanye West trop empressé de déclarer sa préférence pour Single Ladies (Put a Ring on It) de Beyoncé. Une impolitesse qui lui a valu une pluie de critiques, notamment du président Barack Obama, qui l'avait traité de crétin («jackass»). 

ON L'IGNORE 

Discours inappropriés, tenues scandaleuses, célébrités qui en viennent aux poings... En 30 ans, le gala a connu sa part de surprises. Balancer le contenu de son sac à main à une artiste donnant une entrevue ? Courtney Love l'a fait à Madonna en 1995. Porter une robe en viande ? Trop 2010, dirait Lady Gaga. Il faudra être à l'écoute demain pour voir si la tradition se poursuit...

Le gala sera diffusé à 21 h sur MTV Canada. Des performances musicales de Taylor Swift, Usher, Maroon 5 et Sam Smith ont également été annoncées.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer