Salle Bourgie et Fondation Arte Musica: la famille musicale grandit toujours

Pas moins de 94 concerts seront présentés pendant... (PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE)

Agrandir

Pas moins de 94 concerts seront présentés pendant la saison 2017-2018 de la salle Bourgie.

PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quand la Fondation Arte Musica et la salle Bourgie ont démarré leurs activités, en 2011, on comptait présenter 40 concerts par an. La saison 2017-2018 dépasse de loin les objectifs du mécène Pierre Bourgie et de la directrice générale et artistique Isolde Lagacé, avec 94 concerts. En ajoutant ceux des organismes partenaires de cette grande famille musicale, le total s'élève à 150 concerts durant la prochaine saison. En voici quelques faits saillants.

La grande visite

On attend déjà avec impatience la venue du merveilleux ténor britannique Ian Bostridge, qui interprétera le cycle Winterreise de Schubert en compagnie du pianiste Julius Drake, le 12 février, dans le cadre de la Série Tiffany, qui présente une impressionnante sélection d'invités internationaux prestigieux comme Les Arts Florissants, les Tallis Scholars et le Camerata Royal Concertgebouw Orchestra.

Un défilé de pianistes

Année après année, les récitals de piano sont un point fort des saisons d'Arte Musica, et la prochaine saison ne fera pas exception. On pourra donc entendre Benedetto Lupo, Jean-Efflam Bavouzet, Philippe Cassard, Serhiy Salov, Charles Richard-Hamelin, David Fray, Alexandre Tharaud, Louise Bessette, Edna Stern, Stéphane Lemelin, Daniel Propper, Jean-François Latour, le duo Anderson & Roe et le duo des soeurs Labèque, entre autres.

Le ténor britannique Ian Bostridge... (Photo Ben Ealovega, fournie par Ian Bostridge) - image 2.0

Agrandir

Le ténor britannique Ian Bostridge

Photo Ben Ealovega, fournie par Ian Bostridge

Napoléon et la musique

Alors que le MBAM présentera l'exposition Napoléon: la maison de l'empereur, sept concerts inspirés de son époque forment une série pour le moins originale et intrigante. La pianiste Edna Stern donnera un récital comprenant des oeuvres de la marquise Hélène de Montgeroult, première femme nommée professeure au Conservatoire de Paris. Le quatuor Saguenay, avec le pianiste Stéphane Lemelin et le baryton Dimitri Katotakis, donneront des oeuvres de divers compositeurs ayant pour sujet Napoléon.

L'intégrale des cantates à mi-parcours

L'intégrale des cantates de Bach, que la Fondation Arte Musica présente sur une période de huit ans avec des musiciens d'ici et d'ailleurs, en sera déjà à mi-parcours. Une dizaine d'ensembles mettront la main à la pâte pour poursuivre ce projet collectif colossal. Le Trinity Baroque Orchestra Choir, la Bande Montréal baroque, le Theatre of Early Music, les Violons du Roy et la Chapelle de Québec, I Musici de Montréal, l'Ensemble Stradivaria et l'Ensemble Caprice accompagné de la Bach Society of Minnesota seront de la partie pour célébrer l'oeuvre du cantor de Leipzig.

Jazz et musique du monde

Selon Isolde Lagacé, les 5 à 7 jazz et Culture du monde sont très appréciés du public de Bourgie. Pour la prochaine saison, on présentera donc six concerts de jazz et trois concerts de musique du monde. Notons le retour du Taurey Butler Trio pour une troisième année, toujours populaire avec le fameux classique du temps de fêtes, A Charlie Brown Christmas, le 14 décembre. L'ensemble québécois Tango Boréal, les saxophonistes Rémi Bolduc et Jean-Pierre Zanella, le trompettiste Jacques Kuba Séguin et la chanteuse Ranee Lee complètent la série jazz. Côté musique du monde, on pourra entendre le chanteur et guitariste Gotta Lago, le trio Soledad et le chanteur de fado António Zambujo.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer