Le patron de Sony Classical à la tête de l'Opéra de Vienne

L'Autrichien Bogdan Roscic, président de Sony Classical, est...

Agrandir

L'Autrichien Bogdan Roscic, président de Sony Classical, est le nouveau directeur général de l'Opéra de Vienne.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Vienne

L'Autrichien Bogdan Roscic, président de l'étiquette Sony Classical, a été nommé directeur général du prestigieux Opéra de Vienne (Staatsoper), où il succédera au Français Dominique Meyer en 2020, a annoncé mercredi le ministère autrichien de la Culture.

Désigné pour un mandat de cinq ans, jusqu'en 2025, Bogdan Roscic, 52 ans, a été choisi pour impulser un nouveau souffle à l'institution et «créer un Staatsoper 4.0», a souligné le ministre de la Culture, Thomas Drozda.

Bien que sans expérience à la tête d'une institution culturelle, le dirigeant a noué au sein de l'industrie musicale des contacts avec «les chanteurs et les chefs d'orchestre les plus importants au monde», a relevé le ministre.

Né à Belgrade en 1952 et docteur en philosophie de l'université de Vienne, Bogdan Roscic a été journaliste culturel, directeur de la radio publique généraliste autrichienne Ö3, puis responsable du classique chez Deutsche Grammophon, Decca et Sony, où il officie depuis 2009.

Il a été choisi parmi 18 candidats, dont Dominique Meyer, 61 ans, qui briguait un troisième mandat de cinq ans mais ne sera donc pas reconduit.

«Nous devons regarder vers l'avenir, ce qui n'est en rien une critique du statu quo», a expliqué M. Drozda, soulignant que le Staatsoper jouissait actuellement d'une «excellente situation».

La fiche de poste précisait notamment qu'une attention particulière serait portée aux «formes d'expression artistiques contemporaines».

Bogdan Roscic a souligné mercredi qu'à l'heure de Netflix, l'Opéra n'échappait plus à la question de la «pertinence» de son offre. «On parle beaucoup du "comment". Mais le public d'aujourd'hui et de demain a aussi besoin de réponses quant au "quoi" et au "pourquoi"», a-t-il estimé.

Considéré comme un des plus importants opéras au monde, et dirigé au cours de son histoire par Gustav Mahler, Richard Strauss et Herbert von Karajan, le Staatsoper programme chaque saison une soixantaine d'opéras et de ballets différents, en 350 représentations.

Il a battu au cours de la saison écoulée son record de fréquentation, avec 610 461 spectateurs et un taux d'occupation de 98,6%.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer