Andris Nelsons renonce à diriger Parsifal à Bayreuth

Andris Nelsons... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Andris Nelsons

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Francfort

Le chef d'orchestre letton Andris Nelsons a renoncé à diriger Parsifal en ouverture du festival d'opéra de Bayreuth, rendez-vous estival des amoureux de Wagner où se presse le gratin politico-économique de l'Allemagne.

Moins d'un mois avant l'événement, le chef vedette de 37 ans «a demandé la résiliation de son contrat», «en raison d'une approche différente» de la direction de Bayreuth «sur plusieurs aspects», a annoncé jeudi le porte-parole du festival bavarois, Peter Emmerich.

Andris Nelsons, qui s'apprête à prendre la direction de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig en plus de celle de l'Orchestre symphonique de Boston, devait lancer le festival de Bayreuth par une nouvelle production de Parsifal, l'ultime opéra de Richard Wagner.

Attendu le 25 juillet, et scruté comme chaque année par les aficionados du compositeur, auquel Bayreuth est entièrement dédié, ce Parsifal inédit doit être mis en scène par l'Allemand Uwe Eric Laufenberg.

Fondé en 1876 par Richard Wagner, le festival de Bayreuth est dirigé depuis l'an dernier par la petite-fille du compositeur, Katharina, et voit toute l'élite allemande gravir la «Colline verte» sur laquelle est perché le théâtre du Festspielhaus.

Passionnée d'opéra et fidèle de Bayreuth, la chancelière Angela Merkel manquera cependant l'ouverture cette année, pour la deuxième fois en trois ans, en raison de conflits d'agenda.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer