Une violoniste retrouve son Stradivarius oublié dans un train

Une jeune violoniste qui avait oublié un Stradivarius dans un train régional... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

Une jeune violoniste qui avait oublié un Stradivarius dans un train régional allemand a finalement pu le retrouver, a annoncé jeudi la police.

En quittant le train reliant Mannheim à Sarrebruck, la jeune instrumentiste avait oublié mardi son précieux outil de travail dans le compartiment à bagages de son wagon, raconte la police fédérale dans un communiqué.

Alertés par la distraite, les fonctionnaires se sont mis en quête de l'objet fabriqué en 1727 dans l'atelier de Stradivarius et dont la valeur est estimée à 2,4 millions d'euros (3,7 millions $).

Le train en provenance de Mannheim continuait vers Coblence puis Sarrebruck mais là, le wagon concerné a été raccroché à un autre train revenant vers Mannheim.

«Une minute avant le départ du train, l'étui à violon a pu être retrouvé dans le dernier compartiment (du wagon) et la musicienne, qui était plus que soulagée, a pu le récupérer après vérification qu'il s'agissait effectivement de son bien», a précisé la police.

Environ 550 des instruments sur un total de 1100 fabriqués par le célèbre luthier de Crémone (Italie) existent encore aujourd'hui.

Réputés pour leur son inimitable, ils se vendent parfois plusieurs millions de dollars.

L'un d'eux, le «Lady Blunt», de 1721, s'était vendu à Londres 11 millions d'euros (17 millions $) en 2011, lors d'enchères au profit des victimes du tsunami au Japon. Une vingtaine d'instruments fabriqués par Antonio Stradivari ont été volés et n'ont pas été retrouvés à ce jour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer