OSM dans les parcs: les premières de Dina Gilbert

«J'ai l'impression qu'avec l'OSM, chaque fois qu'il y... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

«J'ai l'impression qu'avec l'OSM, chaque fois qu'il y a un nouveau projet, c'est mon plus gros. Ce sont toujours des premières fois », explique Dina Gilbert.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Rodgers

collaboration spéciale

La Presse

Dina Gilbert accumule les premières. Au seuil de sa troisième année en tant que chef assistante de Kent Nagano, elle dirigera pour la première fois les concerts gratuits de l'OSM dans les parcs.

Depuis son arrivée en poste, son rôle consiste à suivre les activités musicales de Kent Nagano à Montréal et à l'accompagner dans les répétitions et les tournées. En répétition, elle sert d'oreille additionnelle au maestro pour écouter le résultat dans la salle.

Parfois, ils inversent les rôles. Elle dirige l'orchestre pendant un moment pour que Nagano puisse écouter de la salle et s'ajuster. Depuis deux ans, elle a aussi dirigé des répétitions en l'absence du directeur musical, ainsi que des concerts jeunesse. Elle a en outre dirigé un concert de la saison dernière, et participera à deux autres concerts la saison prochaine.

«Ce sont des tâches qui enrichissent mon expérience de jeune chef, dit-elle. J'ai l'impression qu'avec l'OSM, chaque fois qu'il y a un nouveau projet, c'est mon plus gros. Ce sont toujours des premières fois.»

Apprentissage perpétuel

Ses souvenirs les plus marquants? La tournée de l'orchestre en Chine, Carmina Burana au Parc olympique et les concerts jeunesse.

«Avant les concerts jeunesse, je fais des visites dans les écoles pour préparer les enfants et, à la fin des concerts, plusieurs viennent me voir pour m'entourer et me faire des câlins, dit-elle. Des petites filles veulent même avoir des autographes. Pour elles, le fait que leur première expérience de concert a été avec une femme-chef est significatif. Je crois qu'elles auront une tout autre image que celle d'un chef traditionnel.»

Sa vie de chef assistante en est une d'apprentissage perpétuel. «Il y a toujours quelque chose à apprendre. Le répertoire est immense. Chaque concert est la préparation du prochain. On apprend aussi énormément des musiciens et des chefs invités», explique Dina Gilbert.

Parmi ces chefs invités, elle a été surtout impressionnée par James Conlon, Roger Norrington et, bien sûr, Zubin Mehta.

«Ces gens sont comme des encyclopédies vivantes et j'ai toujours l'occasion de leur parler et de leur poser des questions. C'est un privilège.»

Lundi dernier, Dina Gilbert est rentrée d'un voyage qu'elle n'est pas près d'oublier. En effet, elle a eu la chance de suivre Zubin Mehta lors de répétitions et de concerts, pendant une semaine à Berlin et deux semaines en Israël.

«Il dirigeait de nouveau la Symphonie no 3 de Mahler, qu'il a faite avec l'OSM, alors j'ai pu voir la différence dans un court laps de temps. Il est vraiment généreux de son temps et il m'a dit que je pourrais retourner le voir travailler si l'occasion se présentait.»

Les parcs

Pour cette première expérience dans les parcs, la jeune femme dirigera des oeuvres que l'OSM a déjà, pour la plupart, jouées maintes fois: premier mouvement de la Symphonie no 6 de Beethoven, Le vol du bourdon de Rimski-Korsakov, Le songe d'une nuit d'été de Mendelssohn et autres «grands succès» du répertoire classique choisis autour du thème de la nature.

La soliste invitée sera la violoniste Yolanda Bruno, qui jouera des extraits d'oeuvres de Piazzolla et de Gershwin. L'animateur Matthieu Dugal sera maître de cérémonie.

Dina Gilbert se prépare à ces concerts depuis trois mois en travaillant le répertoire plus intensivement.

«C'est un gros concert pour moi, et ce sera la première fois que je dirige dans ces conditions. C'est aussi agréable de pouvoir faire le même programme trois fois. J'espère seulement que la météo sera de notre côté.»

_____________________________________________________________________________

Ce soir, 19h30, au parc Charleroi (Montréal-Nord); le 22 juillet, 19h30, au Parc équestre (Blainville); le 23 juillet, 19h30, au parc Bellevue (Pincourt).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer