De Purcell à Tchaïkovsky

La soprano allemande Dorothea Röschmann est l'une des... (Photo: archives AP)

Agrandir

La soprano allemande Dorothea Röschmann est l'une des principales interprètes de l'opéra Dido and Aeneas de Purcell qui sera présenté à la Maison symphonique le 10 avril, à 19h30.

Photo: archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

Deux événements dominent la semaine musicale, tous deux à la Maison symphonique: Dido and Aeneas, opéra de Purcell et son oeuvre la plus connue, en version concert, vendredi, 19h30, et le trio formé par la violoniste Anne-Sophie Mutter, le violoncelliste Lynn Harrell et le pianiste Yefim Bronfman, samedi, 20h.

Contrairement à ce que laisse entendre l'affiche, le Purcell sera chanté dans l'anglais original. Principaux interprètes: la soprano allemande Dorothea Röschmann et le baryton néerlandais Henk Neven, secondés par une dizaine d'autres chanteurs dont Hélène Guilmette, les choristes de la Chapelle de Québec et les Violons du Roy, le tout sous la direction du chef britannique Richard Egarr remplaçant Bernard Labadie.

Complété par des extraits d'autres oeuvres scéniques de Purcell, le programme est présenté au Palais Montcalm de Québec jeudi, 20h, et repris dimanche au Carnegie Hall de New York.

Pour sa part, le trio de Mme Mutter et ses collègues, présentation conjointe OSM-Pro Musica, jouera les deux plus célèbres trios du répertoire: l'Archiduc de Beethoven et l'op. 50 de Tchaïkovsky.

D'autres concerts

Ce soir, 19h30, salle Bourgie: programme espagnol à l'Orchestre de chambre McGill de Boris Brott, avec le Concerto pour quatre guitares de Rodrigo. On ne nomme pas les solistes. Des pièces de Boccherini, Alcides Lanza, Sergio Assad, Leo Brouwer et Patrick Roux en complément.

Même salle jeudi, 20h: les Musici, avec le violoniste Vadim Gluzman comme soliste et chef invité, dans le Concerto K. 216 de Mozart, la Suite dans le style ancien de Schnittke et l'orchestration du 8e Quatuor de Chostakovitch réalisée par Rudolf Barchaï.

Deux concerts à la Chapelle historique du Bon-Pasteur: le Quatuor Alcan dans Beethoven (op. 135), Mendelssohn (op. 44 no 1) et Andrew MacDonald jeudi, 20h, et le Duo Fortin-Poirier (deux pianos) dans Grieg, Dvorak, Piazzolla, Barber, Rachmaninov et Bolcom vendredi, 20h.

Vendredi et samedi, 19h30: concert du 40e anniversaire du Pollack Hall de McGill. Alexis Hauser dirige l'Orchestre symphonique des étudiants dans les Variations Enigma d'Elgar et accompagne le jeune violoniste Victor Fournelle-Blain dans le Concerto de Mendelssohn.

Samedi, 20h, à l'église du Gesù: Elinor Frey, spécialiste du violoncelle à cinq cordes, dans Bach (6e Suite), Benda, Telemann, Godin et Ceccarelli.

Dimanche, 15h30, Pollack Hall, la mezzo néerlandaise Christianne Stotijn, de retour au LMMC, chante Six Poèmes de Marina Tsvetayeva, op. 143, de Chostakovitch, Four Shakespeare Songs, op. 31, de Korngold, six mélodies de Tchaïkovsky et sept de Strauss. Avec Julius Drake au piano.

Même heure dimanche, à l'Oratoire Saint-Joseph, Stefan Kiessling, organiste à la Thomaskirche de Leipzig, joue Bach, et Albert Millaire lit des lettres du compositeur.

Toujours à 15h30, au Bon-Pasteur: conférence de François Filiatrault sur «la musique, de l'an 900 à 1900», avec exemples musicaux.

En soirée, 19h30, salle Bourgie, Yannick Nézet-Séguin au piano, Stéphane Tétreault au violoncelle et des musiciens de l'Orchestre Métropolitain jouent Souvenir de Florence de Tchaïkovsky et le Quintette op. 84 d'Elgar. Bourgie annonce «complet» pour ce concert.

Concours Tchaïkovsky

Le célèbre Concours international Tchaïkovsky, qui englobe désormais quatre disciplines, se déroulera du 15 juin au 3 juillet dans deux villes: piano et violon à Moscou, violoncelle et chant à Saint-Pétersbourg.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer