Deux retours à l'OSM

La violoncelliste Alisa Weilerstein... (Photo: site officiel de l'artiste)

Agrandir

La violoncelliste Alisa Weilerstein

Photo: site officiel de l'artiste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

Le programme de cette semaine à l'Orchestre Symphonique de Montréal - demain et jeudi, 20h, Maison symphonique, séries Grands Concerts - comprend deux retours, tous deux des États-Unis: le chef Lawrence Foster, 73 ans, et la violoncelliste Alisa Weilerstein, 32 ans.

D'origine roumaine, Lawrence Foster dirigera la troisième Suite d'orchestre, op. 27, dite Villageoise, de son lointain compatriote Georges Enesco (ou Enescu, selon le nouveau retour à l'orthographe originale du nom).

Créée en 1939, l'oeuvre descriptive en cinq mouvements totalise 27 minutes dans l'enregistrement que M. Foster en réalisa chez Erato en 1984 avec l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dont il était alors le titulaire. Le musicologue Harry Halbreich la dit «d'une écriture extrêmement fouillée et complexe» et «d'exécution très difficile».

M. Foster choisit du Enesco au moins deux fois (1987 et 1992) à l'OSM où l'avait précédé Enesco lui-même en 1946. Il complétera son programme avec le populaire Apprenti sorcier de Dukas et une pièce de l'Albertain Malcolm Forsyth, Atayoskewin.

Présentée en récital à Lanaudière en 2009 puis à l'OSM dans le Concerto de Dvorak en 2012, Alisa Weilerstein jouera cette fois la «rhapsodie hébraïque» Schelomo de Bloch. La violoncelliste anime une master-class ce soir, de 18h à 21h, au Conservatoire.

Au Bon-Pasteur

Ce soir, 20h, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur: Bach, Vivaldi, Bocanegra, Stuck et Zipoli par l'Ensemble Caprice, dir. Matthias Maute, et le haute-contre uruguayen Leandro Marziotte. Même salle jeudi, 20h: Yegor Dyachkov au violoncelle et Jean Saulnier au piano dans Bach, Fauré, Debussy, Kapoustine et Rachmaninov.

Vendredi saint

La Société Philharmonique de Montréal donne à la mémoire de son directeur Miklos Takacs, décédé le 13 février, son traditionnel concert du Vendredi saint, 20h, à l'église Saint-Jean-Baptiste. Pascal Côté, chef du Choeur de l'UQAM, dirigera choristes, solistes et orchestre dans le célèbre Te Deum de Berlioz et deux oeuvres peu connues de Lili Boulanger, Pie Jesu et Psaume XXIV.

Autres concerts du Vendredi saint: 19h30, à l'église presbytérienne St. Andrew and St. Paul, la Messe en si mineur de Bach par le Choeur de l'église et l'Ensemble Caprice, dir. Jordan de Souza; 20h, à l'Immaculée-Conception, la Petite Bande (20 chanteurs dirigés par Martin Dagenais) dans le Requiem de Fauré et un Stabat Mater de 2009 du Gallois Paul Mealor.

À l'Oratoire

Les Petits Chanteurs du Mont-Royal, avec Vincent Boucher à l'orgue, assureront les offices de la Semaine sainte à l'Oratoire Saint-Joseph: jeudi, 19h30, vendredi, 15h, samedi, 19h30, et dimanche, 11h. Dimanche également,15h30, l'organiste américain William Porter improvisera sur des thèmes grégoriens de Pâques, et la comédienne Rita Lafontaine lira des textes de saint Thomas d'Aquin. Note: l'office de jeudi a lieu à la crypte.

À Québec

La 125e saison du Club Musical de Québec (un an de plus que le LMMC!) comprendra les pianistes Stephen Hough, Maria João Pires et Pavel Kolesnikov, la violoniste Alina Ibragimova, l'altiste Antoine Tamestit et trois chanteurs: Luca Pisaroni en récital, Andreas Scholl et Anne Sofie von Otter avec le Philharmonia Baroque Orchestra, dir. Nicholas McGegan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer