Charles Dutoit au pupitre de l'OSM en 2016

Charles Dutoit, photographié en 2001.... (PHOTO PIERRE McCANN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Charles Dutoit, photographié en 2001.

PHOTO PIERRE McCANN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le chef d'orchestre suisse Charles Dutoit, qui a été directeur musical de l'Orchestre symphonique de Montréal pendant près de 25 ans avant d'être éconduit dans le cadre d'un divorce acrimonieux, reviendra au pupitre de l'OSM l'an prochain, avec son ex-épouse Martha Argerich.

Le chef Dutoit, qui aura alors 79 ans, retrouvera certains de ses anciens musiciens pour deux concerts, les 18 et 20 février, à la Maison symphonique, cette salle de concert qu'il avait tant appelé de ses voeux pendant toutes ses années au pupitre de l'OSM, de 1977 à 2002 - il était de la «première pelletée de terre»... au parc Émilie-Gamelin en 1985, un projet qui a ensuite été abandonné.

En 2002, juste avant de célébrer ses 25 ans au pupitre de l'OSM, le chef Dutoit avait démissionné devant le mécontentement de plusieurs musiciens de l'orchestre, qui contestaient son attitude autoritaire. M. Dutoit, lui, estimait que les administrateurs de l'orchestre avaient cédé à la Guilde des musiciens lors de la signature de la plus récente convention collective.

Le chef Dutoit, son ancien orchestre et son ex-épouse interpréteront donc en février 2016 l'ouverture «Le Carnaval romain» de Berlioz, le Concerto pour piano no 1 en do mineur, op. 15, de Beethoven, «Pétrouchka» (version originale de 1911) de Stravinski, et la Suite no 2 de «Daphnis et Chloé» de Ravel - une symphonie fétiche de Dutoit, dont l'enregistrement à l'église Saint-Eustache, sur étiquette Decca, demeure exemplaire pour les mélomanes du monde.

Cet événement sera donné dans le cadre du festival hivernal Montréal en lumière, qui aurait bien voulu réussir ces retrouvailles cette année, puisque la Suisse est à l'honneur de l'édition 2015, mais les horaires des uns et des autres ont, semble-t-il, compliqué le scénario idéal.

Montréal en lumière se réjouit d'avoir permis le retour dans la métropole de M. Dutoit, qui avait été son tout premier président d'honneur, en 2000, pour un concert hommage à la musique du film «Le Violon rouge», de François Girard, avec le violoniste américain Joshua Bell.

«Pour donner plus de panache à cet événement exceptionnel, Charles Dutoit a invité pour le concert son ancienne épouse et compatriote suisse (d'origine argentine), la pianiste à la fougue légendaire Martha Argerich (...) qui a été la soliste de la première tournée en Europe de l'OSM avec Charles Dutoit au début des années 80», ajoutent les organisateurs de Montréal en lumière.

Les billets sont déjà en vente sur internet pour ceux qui s'abonnent à l'infolettre de l'OSM ou de Spectra, producteur de ces deux concerts.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Retrouvailles Dutoit-OSM en 2016

    Nouvelles

    Retrouvailles Dutoit-OSM en 2016

    Charles Dutoit renouera avec l'Orchestre symphonique de Montréal, qu'il a dirigé pendant 25 ans, au festival Montréal en lumière de 2016. Cette... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer