Concours d'orgue en folk-pop

Le Concours international d'orgue du Canada, qui se... (Photo: Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit)

Agrandir

Le Concours international d'orgue du Canada, qui se déroule toujours à Montréal, s'ouvre ce soir, 20h, à l'église St. James United. On n'y entendra pas de concurrents, mais deux anciens lauréats, Christian Lane et Jean-Willy Kunz, et Martha Wainwright (notre photo), décrite sur internet comme «chanteuse canado-américaine de folk-pop».

Photo: Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

Montréal entendait cinq orchestres symphoniques le week-end dernier: le Métropolitain deux fois, ceux de McGill et du Conservatoire également deux fois chacun, celui de l'Université de Montréal et celui du Centre National des Arts, d'Ottawa. Et l'OSM n'y était même pas, les musiciens se préparant à leur tournée en Asie.

Cette semaine, pas de grands orchestres et, néanmoins, beaucoup de concerts, avec comme événement principal le troisième Concours international d'orgue du Canada, qui se déroule toujours à Montréal et s'ouvre ce soir, 20h, à l'église St. James United. On n'y entendra pas de concurrents, mais deux anciens lauréats, Christian Lane et Jean-Willy Kunz, et Martha Wainwright, décrite sur internet comme «chanteuse canado-américaine de folk-pop».

Quant aux 15 concurrents, venus de huit pays, ils se présenteront à l'église de l'Immaculée-Conception demain à 19h et jeudi et vendredi à 14h et 19h. Les concurrents retenus pour la deuxième épreuve passeront à l'église Saint-Jean-Baptiste lundi et mardi prochains, à 14h et 19h. Pour l'épreuve finale: une seule journée, le 17 octobre, à 14h et 19h30, à la basilique Notre-Dame. Entrée libre à toutes les épreuves. Concert des lauréats: 19 octobre, 19h, Maison symphonique.

Présidé par l'organiste John Grew, le jury réunit ses collègues Jacques Boucher, du Canada, James David Christie, des États-Unis, Stefan Engels, d'Allemagne, Janette Fishell, des États-Unis, Marnie Giesbrecht, du Canada, Olivier Latry, de France, Pier Damiano Peretti, d'Italie, et Dame Gillian Weir, du Royaume-Uni.

Cinq de ces juges se produiront aussi en récital: Fishell samedi, 17h, à St. Matthias, Peretti dimanche, 15h, au Grand Séminaire, Engels dimanche également, 19h30, à St. James United, Latry le 16 octobre, 20h, à la Maison symphonique, et Christie le 18 octobre, 12h, à l'Immaculée-Conception. S'y ajoute, une conférence sur l'orgue en Nouvelle-France de la musicologue Élisabeth Gallat-Morin dimanche, au Grand Séminaire, en français à 10h, en anglais à 11h.

En orgue encore: dimanche, 15h30, à l'Oratoire Saint-Joseph, dans le cadre de la nouvelle série «Bach et ses maîtres» (grand écran, entrée libre), le Suédois Hans-Ola Ericsson, professeur à McGill, jouera Bach, Buxtehude, Böhm et, exceptionnellement, Klaus Huber, toujours actif à 89 ans.

Dès ce midi à Bourgie

Wanda Kaluzny et son Orchestre de chambre de Montréal entreprennent leur 41e saison aujourd'hui avec deux concerts, à 12h et à 20h, salle Bourgie. Programme: Concerto no 1 de Mendelssohn avec la jeune pianiste roumaine Alexandra Silocea, Symphonie no 97 de Haydn, pièces de Rachmaninov, Hofmann et Leong-She.

Demain, 19h30, également à Bourgie, le Quatuor à cordes Molinari joue les six Bagatellen de Webern, le no 1 de Schoenberg et l'unique Debussy. Deux autres concerts demain, également à 19h30: le Trio Fibonacci (piano, violon, violoncelle) dans Franck, Bruckner, Lekeu et Pfitzner, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, et la soprano Dominique Labelle, récemment nommée professeure à McGill, avec un ensemble baroque, au Redpath Hall.

Jeudi, 19h30, salle Claude-Champagne: ouverture de la 26e saison du Nouvel Ensemble Moderne, fondé et dirigé par Lorraine Vaillancourt. Au programme: le Libanais Zad Moultaka, le Français Tristan Murail et la Montréalaise Ana Sokolovic.

Jeudi également, 20h, Tanna-Schulich Hall de McGill: l'ensemble Allegra dans des oeuvres pour piano, clarinette et cordes de C. P. E. Bach, Mendelssohn et Brahms. Entrée libre.

Vendredi, 20h, retour au Bon-Pasteur pour l'Ensemble Transmission et Boulez, Vivier, Essl, Perron et un autre Murail.

Le Studio de musique ancienne entreprend sa 41e saison avec un programme choral espagnol et portugais dimanche, 15h, à l'église Saint-Léon de Westmount. Au pupitre, Christopher Jackson et Jean-Willy Kunz se partageront des oeuvres de Victoria, Cardoso, Cererols, Heredia, Valls et Rebelo.

Vengerov: annulation

L'OSM annonce l'annulation du récital et des deux concerts du violoniste Maxim Vengerov, programmés pour février prochain. À la place du récital du 23 février, l'OSM offrira le 20 février, soit trois jours plus tôt, un programme «mettant en lumière» (dit le communiqué) le pianiste Emanuel Ax dans les rares Variations chromatiques de concert de Bizet et, avec des musiciens de l'OSM, le Quintette op. 44 de Schumann.

Les dates du concert double des 26 et 28 février sont maintenues, mais Vengerov, qui devait y paraître comme chef et soliste, sera remplacé par Nathan Brock au pupitre et par le violoniste russe Andrey Baranov. Du programme original, seul le Concerto pour violon de Tchaïkovsky est maintenu. Pour le reste: Hamlet et Capriccio italien, de Tchaïkovsky également, et Variations sur un thème de Tchaïkovsky, d'Arensky.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer