OSM: Bartok en fin de 80e saison

Kent Nagano... (Photo: Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Kent Nagano

Photo: Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras
La Presse

La 80e saison de l'Orchestre Symphonique de Montréal se terminera par une série de concerts qui, à compter de mercredi prochain, marqueront l'inauguration du nouvel orgue de la Maison symphonique. La saison proprement dite prend fin ces jours-ci avec un programme centré sur le rare Concerto pour alto de Bartok, et donné trois fois: demain, jeudi et samedi, 20 h, dans trois séries différentes.

L'oeuvre date de 1945. Hospitalisé dans l'État de New York, le compositeur hongrois mourut avant de l'avoir terminée. Son fils Peter et son élève et compatriote Tibor Serly la complétèrent à partir des esquisses du musicien. Le violoniste Pinchas Zukerman, qui est aussi altiste, en sera le soliste. Il l'avait joué à l'OSM en 1987, avec Dutoit.

Cette fois, Kent Nagano est au pupitre et complète le programme avec la Symphonie no 104 de Haydn, la troisième Symphonie de Brahms et une pièce de Claude Vivier, Zipangu. Note: samedi soir, le Haydn sera remplacé par l'Ouverture du Festival académique du même Brahms.

Par ailleurs, l'OSM annonce d'autres modifications aux concerts d'inauguration de l'orgue de la Maison symphonique. Au deuxième programme (jeudi 29 mai et dimanche 1er juin), le Concerto pour orgue, cordes et timbales de Poulenc (que l'OSM a rebaptisé «Concerto pour orchestre» (sic) dans sa brochure de saison!) sera remplacé par une création canadienne de Samy Moussa. De plus, le Prélude et Fugue sur B.A.C.H. pour orgue seul de Liszt sera joué dans une transcription pour orgue et orchestre de Jean-Marc Cochereau, le fils de l'organiste Pierre Cochereau.

On lira dans nos pages samedi un article sur le nouvel orgue.

Le Concours de piano

Consacré au piano et débutant lundi prochain, le 13e Concours musical international de Montréal s'ouvre par une «avant-première» aujourd'hui même: un concours d'improvisation à 13 h et 16 h 30, au Tanna-Schulich Hall de McGill. Six concurrents, dont quatre d'Israël, se disputeront alors un unique prix de 5000 $. Le jury: Gabriela Montero, François Dompierre et Bruno Fontaine.

Mme Montero joue ce soir, 20 h, Pollack Hall. Elle improvisera à partir de thèmes soumis par l'auditoire. La traditionnelle compétition de piano réunira 24 concurrents. Moyenne d'âge: 24 ans. Premières séances: lundi prochain, 14 h et 19 h 30, salle Bourgie.

Musique de chambre

Cette semaine encore, le Festival de musique de chambre annonce quatre concerts de 19 h 30, à l'église anglicane St. George: la pianiste Angela Cheng dans Haydn, Mozart, Schubert et Beethoven ce soir; les violonistes Giora Schmidt et Itamar Zorman dans Leclair et Prokofiev et, avec Suzanne Blondin au piano, Moszkowski et Sarasate demain; un programme Beethoven avec Schmidt, Cheng et Denis Brott au violoncelle jeudi; le jeune Quatuor Calidore, la mezzo Lauren Segal et autres dans Respighi, Strauss, Zemlinsky et Brahms samedi.

Appassionata

L'Orchestre de chambre Appassionata, dir. Daniel Myssyk, termine sa saison demain, 20 h, salle Bourgie. Programme: Concerto pour piano K. 488 de Mozart avec David Jalbert, Symphonie no 2 de Beethoven et Le Tombeau de Couperin de Ravel. L'«orchestre de chambre de talent» (dit le communiqué) dévoilera sa prochaine saison avant le concert, à 19 h 15.

Jeudi soir

Le Studio de musique ancienne marque ses 40 ans en présentant le célèbre motet Spem in alium de Tallis, pour 40 voix individuelles, avec le Trinity Choir de New York jeudi, 20 h, à la basilique St. Patrick (454, boul. René-Lévesque O.). Striggio, Josquin et Jackson en complément.

Même soir, 20 h, salle Bourgie: programme Handel-Bach-Telemann par les Boréades de Francis Colpron, avec Stefano Bagliano à la flûte à bec.

Jeudi encore, 19 h 30, au Théâtre de la ville, de Longueuil: le Stabat Mater de Dvorak par l'Ensemble vocal Polymnie, le Choeur de la Montagne et la Sinfonia de Montréal, dir. Louis Lavigueur.

Le vendredi en «i»

Trois groupes de musique de chambre dont les noms se terminent en «i» se produisent vendredi soir. À 19 h 30, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, le Trio Fibonacci joue quatre pièces de Denis Gougeon et fait deux créations, d'Éric Champagne et de Simon Bertrand. Au Conservatoire, à 20 h, le Quatuor Molinari joue les trois Quatuors à cordes de Britten - les trois numérotés et non les quatuors de jeunesse. Enfin, à 21 h, salle Bourgie, le Quatuor Bozzini, la mezzo Marie-Annick Béliveau et autres créent Phonographenlieder de Nicole Lizée. Crumb et Messiaen en complément.

En bref

Le Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec a réuni 8 000 jeunes, en 260 formations diverses, le week-end dernier à Sherbrooke.

Au Café d'Art vocal: conférence illustrée de George Quellos sur le légendaire baryton Titta Ruffo ce soir, 18 h 30, et récital du jeune ténor Kevin Myers dimanche, 11 h 30.

Un programme pour clavecin et orgue sera donné par Edoardo Bellotti et William Porter samedi, 19 h 30, et dimanche, 10 h 30, à la Old Brick Church de West-Brome et un programme Vivaldi-Verdi pour orgue et trompette par Catherine Todorovski et Frédéric Demers dimanche, 15 h 30, à l'Oratoire Saint-Joseph. Entrée libre, écran géant et présentation de Gilles Cantagrel.

Alain Lefèvre inaugurera le Festival de Saint-Zénon-de-Piopolis le 31 mai, 20 h.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer