Deux opéras... et même trois!

La Russe Galina Shesterneva incarne la «princesse de... (Photo: fournie par l'ODM)

Agrandir

La Russe Galina Shesterneva incarne la «princesse de glace» dans la production Turandot d'Opera Australia présentée par l'Opéra de Montréal.

Photo: fournie par l'ODM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

L'Opéra de Montréal termine sa 34e saison avec Turandot, le dernier ouvrage de Puccini, resté inachevé et complété par son disciple Franco Alfano. Première samedi, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier, pour quatre représentations.

C'est la quatrième fois que l'OdM monte Turandot (après 1984, 1997 et 2004), mais la cinquième fois que Montréal voit l'oeuvre spectaculaire. Certains se rappelleront la production gigantesque, doublée d'un retentissant échec financier, de 1996 au Stade olympique.

La production de l'OdM est nouvelle, en location d'Opera Australia, et réunit la Russe Galina Shesterneva dans le rôle de la «princesse de glace», le Bulgare Kamen Chanev en Prince inconnu qui vaincra sa résistance et, en esclave Liù, la Japonaise Hiromi Omura entendue ici à quelques reprises. La mise en scène est de Graeme Murphy, et Paul Nadler, du Met, dirigera l'Orchestre Métropolitain. Sur l'internet, on peut déjà voir et entendre Kamen Chanev chanter le célèbre Nessun dorma.

Dès jeudi, ainsi que vendredi et samedi, 20h, au Monument-National, Pauline Vaillancourt et Chants Libres font la création d'un opéra de Pierre Michaud, Le rêve de Grégoire, avec sept chanteurs, dont François-Olivier Jean en Grégoire, une mise en scène de René-Daniel Dubois et un ensemble instrumental groupant les musiciens de la SMCQ, les cordes du Quatuor Bozzini, les quatre saxophones de Quasar et les six percussions de Sixtrum, sous la direction de Walter Boudreau.

Sur l'oeuvre nouvelle, ces quelques mots tirés du communiqué: «Dans sa cellule, un homme attend d'être passé par les armes. Il n'a aucune idée de ce qu'il a bien pu faire pour mériter un sort pareil. Il va mourir. Ou bien peut-être pas.»

Également au programme de la semaine: vendredi, 19h30, Pollack Hall de McGill, la création de Mélange à trois, «opéra sans paroles» (sic) de la Montréalaise Luna Pearl Woolf, par l'ensemble BIK, formé de trois «musiciens/acteurs» (re-sic). Mme Woolf est l'épouse du violoncelliste Matt Haimovitz.

Musici et Violons

Les Musici, dir. Jean-Marie Zeitouni, marquent leur 30e anniversaire jeudi, 20h, à la Maison symphonique, par un programme comportant l'Eroica de Beethoven, la Sérénade pour cordes de Tchaïkovsky et une création de Denis Gougeon dont ils ne fournissent pas le titre.

Vendredi, 19h30, salle Bourgie, les Violons du Roy et le violoniste britannique Anthony Marwood jouent le rare Octuor d'Enesco et des pages de Suk et de Dvorak.

Musique de chambre

Le Festival de musique de chambre annonce quatre concerts de 19h30, à l'église anglicane St. George: le pianiste André Laplante dans Ravel et Liszt ce soir; des groupes instrumentaux dans Schubert demain et jeudi; la soprano Shannon Mercer et un ensemble dans un programme très varié, de Vivaldi à Fats Waller, samedi.

D'autres concerts

L'OSM annonce en récital avec piano, sans plus de détails, le baryton Dmitri Hvorostovsky dans Tchaïkovsky, Rachmaninov, Medtner et Liszt pour vendredi, 20h, Maison symphonique. L'ensemble VivaVoce, dir. Peter Schubert, propose un programme de «chant improvisé» samedi, 19h30, Redpath Hall de McGill. À la Chapelle historique du Bon-Pasteur, la saison se termine ce week-end: programme Britten du Quatuor Molinari samedi, 14h, récital violon-piano d'Olivier Thouin et François Zeitouni dimanche, 15h30, avec Beethoven, Fauré et Jean Vallerand au programme. La Chapelle recevra cependant les concurrents du Prix d'Europe du 8 au 13 juin.

Autour de l'orgue

Le troisième Concours international d'orgue du Canada réunira 16 concurrents de huit pays à Montréal du 7 au 19 octobre. Les pays représentés: États-Unis et Grande-Bretagne (quatre concurrents chacun), Corée du Sud, Allemagne, Russie, Hongrie, Slovaquie et Canada (un seul concurrent: Jonathan Vromet, de Montréal).

Par ailleurs, Vincent Boucher fait samedi l'inauguration de l'orgue restauré de la Cathédrale de Valence, en France. Gilles Cantagrel présentera le programme. À son retour, M. Boucher enregistrera les 12 Noëls de Daquin à l'oratoire Saint-Joseph. Parution en décembre chez ATMA.

Enfin, au Concours d'orgue Lynnwood-Farnam, la semaine dernière à l'Oratoire, le premier prix est allé à Adrian Foster, des États-Unis, et le deuxième, à Emmanuel Bernier, de Québec. Les membres du jury: Vincent Boucher, Scott Bradford et Marc-André Doran.

En bref

Jacques Lacomble vient de recevoir l'Ordre du Canada.

La finale provinciale du Concours de musique du Canada réunira plus de 200 participants à Trois-Rivières du 17 au 28 mai.

Angèle Dubeau et La Pietà jouent au Jardin botanique dimanche, 16h.

Les Voix d'Elles (chorale féminine de Laval) tiennent présentement des auditions. Info: 514 573-7430.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer