L'OSM envisage une tournée en Asie

Kent Nagano et l'OSM pourraient présenter de huit... (Photo: Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Kent Nagano et l'OSM pourraient présenter de huit à dix concerts en Chine et au Japon en octobre prochain.

Photo: Olivier Jean, archives La Presse

Caroline Rodgers
La Presse

La Presse a appris que l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) s'affaire à la préparation d'une tournée en Asie, qui aurait lieu en octobre 2014 et qui comprendrait notamment la Chine et le Japon.

Le chef d'orchestre Long Yu, décideur important dans le milieu de la musique classique en Chine et chef invité de l'OSM en février dernier, avait alors déclaré, à l'occasion d'un entretien avec La Presse, qu'il avait invité l'orchestre à un important festival de musique dont il est le directeur, à Pékin.

Il s'agirait d'une première en ce qui concerne la Chine, pays où l'OSM n'a jamais fait de tournée - à l'exception de Hong Kong avec Charles Dutoit, en 1985, alors que cette île était encore dans le giron britannique. Par contre, l'orchestre s'est rendu au Japon à plusieurs reprises dans le passé, et quelques fois en Corée du Sud.

Au moment d'écrire ces lignes, le financement de l'opération n'étant pas entièrement bouclé, la direction de l'OSM n'était pas en mesure de confirmer officiellement la tournée. Le comité exécutif de l'OSM se réunit aujourd'hui même pour prendre la décision finale, selon Madeleine Careau, directrice générale de l'OSM.

«Nous avons présenté des demandes de subventions au fédéral et au provincial ainsi que des demandes de commandite, et nous en sommes présentement à repérer les villes à visiter. Mais tant que nous n'avons pas la certitude de ce financement à 100%, la tournée n'est pas confirmée», explique Mme Careau.

Selon elle, la tournée, si elle a bel et bien lieu, pourrait comporter de huit à dix concerts.

«Notre producteur de tournées [International Classical Artists] est en train de voir si on pourrait ajouter des villes pour faire baisser les coûts. Il faut faire des calculs pour déterminer si cela vaut la peine d'ajouter des villes supplémentaires et si les frais de déplacement dans ces villes seraient couverts.»

Depuis une vingtaine d'années, la musique classique connaît un essor important en Chine. Une cinquantaine de nouvelles salles de concert ultramodernes ont été construites dans le pays.

De plus, avec des vedettes internationales comme le pianiste Lang Lang, qui a joué à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2008 à Pékin, l'essor de l'apprentissage d'instruments de musique est plus important que jamais dans l'empire du Milieu.

Il s'agit donc d'un marché d'avenir considérable pour les musiciens et les organismes musicaux d'ici.

Japon

En plus de la Chine, le Japon est sur la liste de cette tournée hypothétique. Il faut savoir que l'OSM a depuis un certain temps dans ses tiroirs un disque de chants traditionnels japonais enregistré avec la maison de disques québécoise Analekta. Le disque sortira à l'automne.

«Effectivement, si nous allons au Japon, ce sera une belle occasion de lancer et de vendre ce nouveau disque», confirme Madeleine Careau.

Malgré le refus de la directrice de confirmer la tournée, on constate, en examinant la programmation de la saison 2014-2015, que l'orchestre ne donnera aucun concert à Montréal pendant tout le mois d'octobre. Durant cette période, la programmation est assurée par des artistes et des orchestres invités.

De plus, selon les intervenants interrogés par La Presse pendant la récente tournée européenne de l'OSM, les tournées sont planifiées soigneusement jusqu'à deux ans à l'avance.

La possibilité que la tournée asiatique soit confirmée aujourd'hui est donc élevée.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer