Dudamel jeudi soir

Gustavo Dudamel dirige le Los Angeles Philharmonic jeudi... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Gustavo Dudamel dirige le Los Angeles Philharmonic jeudi soir à la Maison symphonique.

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras
La Presse

Une grosse semaine musicale s'annonce, avec comme principal événement la venue du Los Angeles Philharmonic et son flamboyant jeune chef Gustavo Dudamel jeudi soir, 20h, à la Maison symphonique. Entendu ici à l'Expo 67, l'orchestre jouera la familière Symphonie no 5 de Tchaïkovsky et, en début de concert, la moins connue Symphonie no 1 de l'Américain John Corigliano.

Dans cette oeuvre extrêmement violente, créée en 1990, l'auteur de la musique du film Le Violon rouge évoque des souvenirs d'amis et de collègues morts du sida. Jacques Lacombe en avait dirigé la première à l'OSM en 2004, en présence du compositeur. La partition indique une durée de 40 minutes, que Lacombe avait portée à 46. M. Corigliano s'en était dit «surpris, mais non gêné».

Ce concert est l'un de ceux que l'OSM présente à son public pendant sa tournée en Europe. Un autre, demain, 20h, même salle: le récital du violoncelliste Yo-Yo Ma, assisté de Kathryn Stott au piano, présentation conjointe OSM-Pro Musica. Programme: Suite italienne de Stravinsky, pièces de Villa-Lobos, Guarnieri, Messiaen et Piazzolla, transcriptions des Siete Canciones populares españolas de Falla (pour voix) et Sonate op. 108 de Brahms (pour violon). M. Ma donne une master-class ce matin, 10h, au Conservatoire.

Deux opéras

L'Atelier d'opéra de McGill et l'Orchestre de chambre McGill présentent I Capuleti e i Montecchi de Bellini jeudi et samedi, 19h30, Pollack Hall, avec surtitres bilingues. Mise en scène: Nicola Bowie. Direction musicale: Boris Brott. On ne donne pas les noms des interprètes.

De leur côté, l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal et l'École nationale de théâtre présentent Hänsel und Gretel de Humperdinck samedi, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier de la PdA, ainsi que les 25, 27 et 29, dans l'allemand original avec surtitres. Emma Char et Frédérique Drolet dans les rôles-titre, mise en scène de Hugo Bélanger et détachement de l'Orchestre Métropolitain, dir. Alain Trudel.

Un rare Berlioz

L'Orchestre philharmonique de la Métropole, groupant quelque 70 élèves de l'UdM, de McGill et du Conservatoire et dirigé par Maximilien Brisson, donne la rare Symphonie funèbre et triomphale de Berlioz vendredi, 20h, à l'église Saint-Pierre-Claver (2000, boul. Saint-Joseph E.), soit le lieu même de ses remarquables débuts dans la sixième Symphonie de Mahler le 4 mai dernier. Un autre Berlioz au même programme: le cycle Les Nuits d'été, partagé entre trois jeunes chanteurs.

Samedi soir

De retour à la Maison symphonique samedi soir, 19h30: les Violons du Roy et la Chapelle de Québec, leur chef Bernard Labadie et les chanteuses Marie-Nicole Lemieux, Karina Gauvin et Shannon Mercer pour Solomon de Handel. La publicité parle d'«un nouvel oratorio». Celui-ci fut créé en 1749 et donné à Montréal en 1962 par le Elgar Choir.

Au Bon-Pasteur

La Chapelle historique du Bon-Pasteur - où Simon Blanchet vient de succéder à Guy Soucie comme directeur - présente cinq concerts, tous à 20h: le guitariste Tim Brady et un ensemble instrumental demain; le pianiste belge Olivier de Spiegeleir dans Beethoven, Liszt, Schumann et son compatriote Franck jeudi; l'ensemble Transmission dans Barrett, Saariaho, Frehner et Sokolovic vendredi; la pianiste Eve Egoyan en contemporain (Tenney, Hellawell, Smith et Finnissy) samedi; Suzanne Blondin et Olivier Godin en piano à 4 mains dans Mozart, Schubert, Debussy, Fauré et Piazzolla dimanche.

D'autres concerts

Mélanie Léonard dirige les Musici dans un programme italien (Vivaldi, Gesualdo, Boccherini et autres) jeudi, 11h, vendredi, 11h et 17h45, et samedi, 14h, salle Tudor du magasin Ogilvy... La soprano Jana Miller chante Schubert, Strauss et Debussy au Café d'art vocal dimanche, 11h30. Le même jour, 15h, au Conservatoire, l'Ensemble Arkea, dir. Dina Gilbert, joue Ravel, Roussel, Schoenberg et une création de Mathieu Dumont. À 15h30, Jacques Boucher clôture la série dominicale Widor à l'orgue de l'oratoire Saint-Joseph avec la 10e Symphonie, dite Romane.

En bref

Yannick Nézet-Séguin dirige le Philharmonique de Berlin dans la 4e Symphonie de Mahler trois fois cette semaine.

L'Ensemble Caprice et son chef Matthias Maute se produisent vendredi au Festival Telemann de Magdebourg, en Allemagne. Telemann y naquit en 1681.

Le Tombeau du temps d'Olivier Larue vient d'être joué par le Cadenza Orchestra à San Francisco et à Santa Cruz. L'Orchestre de la Francophonie avait joué la pièce l'été dernier.

Le violoniste Gidon Kremer revient en janvier 2015 pour un récital avec le pianiste Daniil Trifonov.

L'Orchestre Métropolitain dévoile sa 34e saison le 31 mars.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer