Saison 2014-2015 de l'OSM: Mehta, Hétu et... Mylène Paquette

Le chef d'orchestre Zubin Mehta était venu diriger... (Photo: François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Le chef d'orchestre Zubin Mehta était venu diriger l'OSM pour un concert à la basilique Notre-Dame en 2008.

Photo: François Roy, archives La Presse

Claude Gingras
La Presse

L'année 2014 est à peine commencée que l'on sait déjà ce qui va se passer le 19 mai 2015, c'est-à-dire dans plus d'un an. Ce soir-là, l'Orchestre Symphonique de Montréal ramènera son ancien titulaire Zubin Mehta pour la monumentale troisième Symphonie de Mahler. On n'en sait pas plus pour l'instant. Mais on connaît d'autres points forts de cette 81e saison de l'OSM.

Regrettablement omis de l'inauguration du nouvel orgue de la Maison symphonique (en mai et juin de cette année) et bien que joué à Toronto et Ottawa après sa création à Edmonton, le Concerto pour orgue de Jacques Hétu sera enfin entendu à Montréal, en novembre, avec Jean-Willy Kunz aux claviers du nouvel instrument dont il est le titulaire.

En coproduction avec Radio-Canada, l'OSM a aussi programmé une «odyssée maritime», avec comédiens et mise en scène, inspirée des 129 jours de traversée de l'Atlantique de l'intrépide rameuse Mylène Paquette.

On apprend encore que l'OSM nous vaudra les débuts ici de Benjamin Grosvenor, très médiatisé jeune pianiste britannique de 22 ans.

Autres débuts OSM: le chef japonais Masaaki Suzuki, signataire d'une intégrale des Cantates de Bach, chez BIS. À l'OSM toujours, Philippe Sly chantera dans Roméo et Juliette de Berlioz et Alain Lefèvre reviendra après une saison d'absence, pour le Concerto de Ravel.

Concernant les Cantates de Bach, Isolde Lagacé, directrice de la Fondation Arte Musica, confirme la présentation de l'intégrale (quelque 225 titres) à la salle Bourgie à compter de la saison prochaine. Au total: 64 concerts du dimanche, en huit saisons, et ce jusqu'au 24 avril 2022.

Ouf! Pour l'instant, un autre aperçu de 2014-2015: le retour tant attendu du Messie de Handel à l'OSM et les quatre Scherzos de Chopin joués par le jeune pianiste chinois Lang Lang.

Beethoven trois fois

Dans l'immédiat, c'est, ce soir, demain et jeudi, 20h, à la Maison symphonique, la reprise de la saison musicale, avec un programme Beethoven de l'OSM, dans les séries «Grands Concerts». Kent Nagano dirigera les «petites» Symphonies nos 2 et 4, et Radu Lupu jouera le quatrième Concerto. C'est dans cette même oeuvre que le célèbre pianiste roumain fit ses débuts à l'OSM, en 1973, à 27 ans. Il en a aujourd'hui 68.

Pour sa part, l'Opéra de Montréal poursuivra sa saison avec Porgy and Bess de Gershwin. Première le samedi 25 janvier, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier, pour non plus quatre mais cinq représentations (on vient d'ajouter une date: 3 février). Quant à l'Orchestre Métropolitain, il reprendra ses concerts le dimanche 26 janvier, 15h, à la Maison symphonique, avec un chef invité, le Vénézuélien Christian Vásquez, et le pianiste québécois Maxim Bernard dans le deuxième Concerto de l'Argentin Alberto Ginastera.

Lanaudière 2014

Le Festival de Lanaudière annonce, parmi les événements de sa 37e saison, le retour de la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen et son chef Paavo Järvi, cette fois pour l'intégrale des quatre Symphonies de Brahms les 31 juillet, 2 et 3 août. L'orchestre allemand avait donné les intégrales Beethoven en 2007 et Schumann en 2010.

Au programme sont aussi inscrits le Concerto pour violon avec Christian Tetzlaff et le premier Concerto pour piano avec Lars Vogt.

Lanaudière annonce également le populaire Carmina Burana de Carl Orff pour le 10 août. Les choristes de la région pourront se joindre au Choeur Fernand-Lindsay pour l'occasion. On s'inscrit à 450 756-1105 ou à lisee.levesque@bell.net.

Les grands disparus

Notre traditionnelle nécrologie des 12 derniers mois comprend une cinquantaine de noms.

Au sommet de la liste: le compositeur Henri Dutilleux, les chefs d'orchestre Wolfgang Sawallisch et Colin Davis, les chanteuses Risë Stevens et Regina Resnik, le pianiste Van Cliburn, le violoncelliste Janos Starker, l'organiste Marie-Claire Alain, les metteurs en scène Patrice Chéreau et Lotfi Mansouri.

Chez nous: le financier et mécène Paul Desmarais, le violoncelliste Yuli Turovsky, la harpiste Dorothy Weldon, le pianiste-accompagnateur Dale Bartlett, l'organiste Sylvie Poirier, le facteur d'orgues Hellmuth Wolff, le chef de choeur Claude Thompson, le pianiste Robert Weiss, le hautboïste Washington McClain et le fondateur des Petits Violons, Jean Cousineau.

D'autres noms encore: les compositeurs Bernard Parmegiani, John Tavener, Robert Ward, Harold Shapero, John LaMontaine, Steve Martland et Conrad Susa, les chefs James DePreist, Bruno Bartoletti, Jean-François Paillard, Stephen Simon, Philip Ledger et Mario Bernardi, les chanteurs David Lloyd, Albert Lance, Thomas Hemsley, Claramae Turner, Delia Rigal et Florencia Fabris, les pianistes Noël Lee et David Burge, les violoncellistes Paul Olefsky et Kermit Moore, le claveciniste Rafael Puyana, le corniste Joseph Eger.

En disciplines connexes: la musicologue Mary Jane Phillips-Matz, la pédagogue du piano Dorothy Taubman, l'ingénieur du son Ray Dolby et le fondateur de la marque de disques «historique» Music and Arts, Frederick J. Maroth.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer