Nouvelle salle de l'OSM : le chantier est lancé

L'architecture extérieure de la nouvelle salle de l'OSM,... (Photo: ministère de la Culture du Québec)

Agrandir

L'architecture extérieure de la nouvelle salle de l'OSM, qui pourra se lire comme une partition musicale, présentera des façades de verre.

Photo: ministère de la Culture du Québec

Considérée comme «l'un des plus imposants projets culturels de la décennie au Québec» par la ministre de la Culture, Christine St-Pierre, la nouvelle salle de l'Orchestre symphonique de Montréal, d'une valeur de 259 millions de dollars, accueillera ses premiers spectateurs en 2011.

D'une superficie de 19 187 mètres carrés, la... (Photo: ministère de la Culture du Québec) - image 1.0

Agrandir

D'une superficie de 19 187 mètres carrés, la salle sera composée de 2000 fauteuils.

Photo: ministère de la Culture du Québec

Avec le début des travaux de l'Adresse symphonique la semaine dernière sur le site même de la Place des Arts, le gouvernement du Québec a profité de l'occasion hier pour annoncer en grande pompe la concrétisation de ce projet. Il a dévoilé du même coup les esquisses de la future salle.

M. Charest a également voulu se faire rassurant: ce projet, qui se fait en vertu d'un partenariat public-privé entre le gouvernement québécois et le groupe immobilier Ovation, sous la direction de SNC-Lavalin, ne devrait pas engendrer de dépassements de coûts.

Visiblement enthousiaste, il a déclaré du même souffle que les différentes étapes du projet se font, jusqu'à maintenant, selon les échéances. La démolition du stationnement est en cours et la construction des fondations commencera au mois d'août sur l'esplanade nord-est de la Place des Arts.

«Mission accomplie», a lancé tout sourire M. Charest, lors d'un point de presse tenu à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, en compagnie de la titulaire de la Culture, Christine St-Pierre, de l'ex-premier ministre et actuel président du conseil d'administration de l'OSM, Lucien Bouchard, et du chef d'orchestre, Kent Nagano. «En plus de répondre aux besoins pour la tenue de grands concerts et de grands événements des arts de la scène, cette réalisation touchera directement à la qualité de vie des Montréalais en participant à l'embellissement culturel de la ville, a souligné le premier ministre. Elle enrichira le Quartier des spectacles.»

Une salle de calibre mondial

La visite virtuelle présentée sur écran géant aux médias et aux invités présents a permis de dévoiler les différents atouts de cette future salle qui sera à la fine pointe de la technologie. D'une superficie de 19187 mètres carrés, elle sera composée de 2000 fauteuils et dotée d'un plateau pouvant accueillir 120 musiciens et 200 choristes. L'acoustique variable permettra de diffuser une qualité de son exceptionnelle. Des installations seront également prévues pour accueillir un orgue que l'OSM achètera avec l'argent amassé à la suite d'une souscription.

La salle de calibre mondial, qui portera la signature de l'acousticien Russell Johnson, sera composée à 70 % de bois de hêtre (planchers, murs et structure des sièges) qui proviendra d'une forêt québécoise certifiée.

L'architecture extérieure, qui pourra se lire comme une partition musicale, présentera des façades de verre.

L'entente entre Québec et le groupe immobilier Ovation, responsable de la conception, de la construction, de l'exploitation et de l'entretien de la salle, prendra fin en 2038. La salle deviendra ensuite une propriété collective qui sera gérée par la Place des Arts.

En ce qui concerne le sort réservé à la salle Wilfrid-Pelletier, qui accueillera jusqu'en 2011 les concerts de l'OSM, la ministre St-Pierre se dit confiante de pouvoir occuper l'endroit. «Il y aura ici 2000 sièges qui seront disponibles et il y a de la demande pour que des spectacles puissent se produire à la Place des Arts, a-t-elle affirmé. Nous prévoyons que nous allons réussir à utiliser la salle à son plein potentiel. Nous ne voulons pas déshabiller Pierre pour habiller Jean.»

Le tour du monde

Par ailleurs, l'annonce de la construction de la nouvelle salle semble déjà avoir des échos dans le monde. Kent Nagano a mentionné hier avoir reçu plusieurs appels de félicitations en provenance notamment de Berlin, de Paris et de Vienne de la part d'artistes, de musiciens et d'architectes. Des maires de certaines villes américaines auraient également joint le maestro.

À Montréal, la nouvelle a notamment été applaudie par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, qui considère que la salle constituera «un élément important dans le nouveau Quartier des spectacles».

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer