Album 5 X 15: toutes les saisons de Montréal

Éloi Painchaud, DJ Champion, Alex McMahon et Marc... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Éloi Painchaud, DJ Champion, Alex McMahon et Marc Pérusse ont tous composé une pièce inspirée d'une saison à Montréal, soit respectivement l'hiver, l'été, le printemps et l'automne.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quand le producteur Nicolas Lemieux a eu l'idée du concert Montréal symphonique, qui réunira trois orchestres et des chanteurs populaires au pied du mont Royal le 19 août, ses amis ont cru qu'il était cinglé.

Nicolas Lemieux aimerait voir l'album 5 X 15 joué... (PHOTO ROBERT SKINNER, archives LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Nicolas Lemieux aimerait voir l'album 5 X 15 joué sur scène, et même le voir revisité en mode rock.

PHOTO ROBERT SKINNER, archives LA PRESSE

5 X 15... (image fournie par GSI Musique) - image 1.1

Agrandir

5 X 15

image fournie par GSI Musique

Ils ne l'ont pas trouvé beaucoup moins sauté quand, en parallèle, il a échafaudé un autre projet hors norme en prévision du 375e anniversaire de sa ville : l'album 5 X 15, regroupant cinq pièces musicales composées par cinq réalisateurs qui célébreraient Montréal à leur façon.

« Tout le monde me dit que c'est un projet audacieux, mais aujourd'hui, la musique se consomme tellement de façon segmentaire qu'il ne faut plus se mettre de barrières », a expliqué Lemieux mercredi lors d'une séance d'écoute de l'album qui paraîtra le 11 août.

« J'ai donné à chacun des balises précises : il fallait une composition originale de 15 minutes avec la thématique des saisons et de Montréal qui puisse se traduire en musique symphonique, et ça prenait un artiste connu. » 

- Le producteur Nicolas Lemieux

Lemieux a donc lancé ce défi à cinq réalisateurs-compositeurs-musiciens qui, exception faite de DJ Champion, se mettent habituellement au service d'autres artistes, et il a attribué à chacun une saison : le printemps à Alex McMahon, l'été à DJ Champion, l'automne à Marc Pérusse, l'hiver à Éloi Painchaud et une saison imaginaire à James DiSalvio, qui était retenu à Los Angeles mercredi.

Chacun d'eux a eu carte blanche pour monter sa petite équipe de musiciens et, de fil en aiguille, les cinq créateurs ont recruté des auteurs et chanteurs, dont Yann Perreau, Radio Radio, Daniel Lavoie, Alexandre Désilets, Antoine Gratton, Jorane et l'inclassable Diane Dufresne.

Dans le livret de l'album, cinq auteurs ont pris la plume pour écrire un court texte sur les cinq saisons : David Goudreault, Anaïs Barbeau-Lavalette, Michel Tremblay, Kim Thúy et Dany Laferrière.

MONTRÉAL MULTICULTUREL

Les réalisateurs de 5 X 15 ne se sont pas consultés, mais l'album illustre non seulement la dualité franco-anglo de Montréal, mais aussi son côté multiculturel.

« Le désir d'être multiculturel, pour moi, c'est super important non seulement d'en faire état, puisque c'est la réalité montréalaise, mais aussi de promouvoir cette réalité », dit Maxime Morin, alias DJ Champion, qui a fait appel au chanteur sénégalais ILAM.

Même s'il partage avec le concert Montréal symphonique du 19 août la thématique des cinq saisons, l'album 5 X 15 est un projet complètement différent, à l'exception d'un court extrait de la composition de DJ Champion qui sera joué au pied du mont Royal. Cela dit, Nicolas Lemieux entend également transposer la musique de l'album à la scène.

« Ce n'est pas encore confirmé, mais on va sûrement en faire une version symphonique sur scène en 2018. Et après, j'aimerais peut-être reprendre en mode plus rock les cinq saisons avec tous les artistes du disque sur une grande scène des Francos. »

Lemieux va bientôt lancer sur son label GSI Musique 375 coffrets numérotés de 5 X 15 comprenant cinq vinyles de 180 g de couleurs différentes sur lesquels sont gravés les courts textes des auteurs. Plus tard cet automne, il lancera également 375 coffrets souvenirs du concert Montréal symphonique comprenant DVD, CD et livret de luxe.

LES SAISONS DE...

ALEX McMAHON : LE PRINTEMPS

« C'est la saison qui définit le plus Montréal, toute l'ébullition et Montréal qui reprend vie. Le bonheur revient, les yeux ouvrent, les jupes sortent, tout le monde renaît, il y a comme un bonheur qui revient : ouf ! on est passé au travers et on peut se remettre à vivre.

« Dans mon oeuvre, il y a beaucoup de mouvements de valse, comme dans tout ce que j'ai composé dans ma vie. Ça tourne et il y a quelque chose de printanier là-dedans. Je n'ai pas voulu m'éparpiller, l'instrumentation est assez concentrée : piano, cordes, drum électronique, contrebasse, that's it. »

DJ CHAMPION : L'ÉTÉ

« Moi, je fais danser le monde et c'est l'été. Tu vas là où t'es bon, où t'es habitué de travailler.

« J'ai essayé de mettre un peu l'espèce de plénitude d'un road trip, quand tu roules et que le temps semble s'arrêter ou être au ralenti. J'ai voulu y mettre un peu de folie et, bien sûr, un côté festif. C'est ça aussi, l'été à Montréal, on a besoin de lâcher notre fou. L'oeuvre s'appelle Plage Doré parce que la plage Doré, c'est pas une vraie plage, mais c'est le fun quand même. Moi, c'est pas un vrai orchestre, mais c'est le fun quand même. »

MARC PÉRUSSE : L'AUTOMNE

« Je pensais à l'automne parce que je suis né le 8 septembre et que j'ai toujours aimé la rentrée des classes et l'automne. Mais je ne savais pas que l'automne 2016 serait aussi marquant pour moi sur le plan personnel. Il y a beaucoup d'émotion dans ma composition parce que ça a été un automne d'émotion.

« J'ai composé toutes sortes d'affaires, mais j'ai gardé ce qui était le plus proche de moi, avec le moins de censure possible, sans essayer d'être quelqu'un d'autre, ce qui est très difficile dans mon métier. Je m'aperçois que je suis resté proche de ma niche, c'est-à-dire la chanson. »

ÉLOI PAINCHAUD : L'HIVER

« J'ai des souvenirs impérissables de l'hiver à Montréal : le verglas en 1998, le vélo d'hiver en ville... J'ai essayé de dépeindre l'urbanité de Montréal. Ici, il y a un mouvement comme dans peu de grandes villes mondiales qui vivent la neige, un ballet de machinerie, de souffleuses, une vie souterraine.

« J'ai voulu me servir humblement de ce que j'ai fait comme musique de film pour placer des personnages et les faire évoluer dans cette tapisserie-là. Ça m'a amené dans le Chinatown, là où les gens apportent leur culture et font vivre Montréal d'une autre façon. »

ALBUM ANNIVERSAIRE

5 X 15

Artistes variés

GSI Musique

Sortie le 11 août




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer