Lenni-Kim dans la cour des grands

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Dupuis
La Presse

À peine âgé de 15 ans, le chanteur-comédien-interprète Lenni-Kim, propulsé vers le succès dès son passage à The Voice Kids en France, lance cette semaine son tout premier album Les autres. Rencontre avec l'étoile montante à son studio de danse de Montréal.

Dès le premier contact avec Lenni-Kim, on comprend le succès de l'adolescent. Talentueux, professionnel et débordant d'énergie, il a tout pour plaire. Il s'imprègne de la musique depuis son plus jeune âge, commençant très tôt des leçons de chant. Il se découvre rapidement une passion pour les arts de la scène, qu'elle soit musicale, dansante ou encore pour jouer la comédie.

Le compte Instagram de l'artiste compte 37 700 abonnés et Facebook, 67 500. La célébrité ne semble toutefois pas l'effrayer: «Je ne fais pas ça pour le fame. C'est un bonus la célébrité.»

Un parcours impressionnant

Tout a rapidement déboulé dans la vie de Lenni-Kim après son passage à l'émission The Voice Kids en France en 2015. Warner Music France et TF1 Musique, deux boîtes musicales françaises renommées, lui ont rapidement accordé une place: une première pour un Québécois.

En plus d'incarner quelques rôles à la télévision et au cinéma (Les beaux malaises, Le pacte des anges), il se produit aussi en première partie des concerts de Matt Pokora, grande pop star française.

Lenni-Kim a eu l'occasion de monter à nouveau sur la scène de The Voice en France cette année pour une prestation en direct. Les cotes d'écoute de la demi-finale de l'émission ont franchi les 8 millions de spectateurs.

Repéré par Disques LKL, il signe un contrat qui se concrétisera, deux ans plus tard, en un tout premier album, Les autres, dont le lancement a lieu ce soir, au Club Soda.

Un premier album

Ses trois premiers simples, Don't Stop, Yolo et Pourquoi tout perdre ont atteint le sommet du palmarès des ventes francophones. Cela donne le ton pour les 10 autres pièces de son album, qui présentent un style électro-pop-urban avec une touche de R & B.

Lenni-Kim ne peut cacher son enthousiasme à quelques jours de la sortie.

Les autres, de Lenni-Kim... (Image fournie par Disques LKL) - image 2.0

Agrandir

Les autres, de Lenni-Kim

Image fournie par Disques LKL

«J'ai mis tout mon coeur et mon âme dans ça. C'est comme donner son bébé à la population, la laisser décider de son sort.»

Depuis un moment, l'artiste écrit des textes de chanson dans son petit journal. Il est très fier de I Want This dont il est le compositeur. Il ne manque pas de préciser qu'il a participé au processus de création de l'ensemble de l'oeuvre, physiquement, lyriquement et musicalement.

Le titre de son disque, Les autres, reprend celui de la quatrième chanson. «Ce sont les paroles qui décrivent le mieux comment je vis mon adolescence», lance-t-il. En plus d'aborder les questionnements et les préoccupations de sa génération, il souhaite transmettre un message aux jeunes. « Je veux qu'ils comprennent qu'ils ne sont pas obligés de faire tout ce que leur dicte la société », dit-il.

Une cause

Entre cours de danse et enregistrements, Lenni-Kim donne aussi de son temps pour une cause qui lui tient à coeur: la prévention du suicide. Lorsque sa mère avait son âge, elle a perdu son père qui a mis fin à ses jours.

Juste après The Voice Kids, l'artiste a enregistré Pourquoi tout perdre, réalisé par Antoine Olivier Pilon (Mommy) qui parle de ce sujet. Le vidéoclip a été vu plus de 1,8 million de fois sur YouTube, et la chanson s'est glissée parmi les 25 plus vendues de 2015.

«Toutes les semaines, je reçois des témoignages de gens qui ont écouté la chanson. C'est vraiment un honneur de savoir que tu peux faire la différence dans la vie de quelqu'un.»

Aller-retour Québec-France

Lenni-Kim a rapidement été adopté par le public français, ce qui a facilité sa transition au Québec. Il jongle entre les deux territoires régulièrement. À la suite de son lancement cette semaine, il s'envole pour la France faire des prestations à l'émission spéciale en hommage à Jean-Jacques Goldman ainsi qu'à l'émission La chanson de l'année, tous deux diffusées sur TF1. Il y retourne pour lancer son disque le 30 juin.

Les deux publics ont beaucoup de similitudes, mais il ajoute: «Le star-système québécois n'est pas le même qu'en France. Ici, on est un peu plus gêné, on ne veut pas déranger. En France, les gens n'hésitent pas à venir te voir.»

Conciliation travail-étude

Terminer son 5secondaire est prioritaire pour le jeune artiste. La conciliation travail-école se déroule bien. «J'ai la chance d'être dans une école très ouverte qui me permet d'avoir des tuteurs et de l'enseignement à la maison», raconte Lenni-Kim, reconnaissant.

Lorsqu'il est à l'étranger, ses tuteurs font du rattrapage avec lui par Skype. Ses professeurs lui donnent des devoirs. L'adolescent s'estime chanceux que les directeurs de son école le poussent à réaliser ses rêves.

Alors que Lenni-Kim possède déjà le curriculum vitae d'un grand, il ne fait qu'entamer sa carrière.

L'album Les autres sera en vente le 9 juin chez les disquaires et sur les plateformes numériques. Le lancement avait lieu mercredi soir au Club Soda. Il sera lancé en Europe le 30 juin. 

_______________________________________________________________________________

POP. Les autres. Lenni-Kim. Disques LKL.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer