The xx: se libérer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TORONTO) Avant même que soit annoncée la sortie de son troisième album I See You, The xx a rencontré quelques médias canadiens dans le plus grand secret en octobre dernier à Toronto. La Presse a discuté pendant près d'une heure avec le trio britannique qui a eu une grande influence sur la scène musicale au cours des dernières années.

Nous avons rendez-vous au chic hôtel Shangri-Laa avec Jamie Smith, Romy Madley Croft et Oliver Sim. Le trio The xx n'a pas encore dévoilé le premier extrait ni la date de sortie de son troisième album.

«Cela fait du bien de parler avec des gens qui ont écouté l'album», dit celui qu'on surnomme désormais Jamie xx et qui a connu une florissante carrière solo comme musicien électronique au cours des dernières années en marge de son groupe.

On décrit I See You comme un album plus extraverti que les deux albums précédents du trio. C'est vrai dans le son, mais aussi dans sa genèse.

Alors que The xx a enregistré Coexist (son album précédent, paru il y a quatre ans) dans un studio privé du nord de Londres - ce qui a donné lieu à un huis clos créatif parfois étouffant -, I  See You a pris forme dans cinq villes inspirantes, soit New York, la ville de Marfa, au Texas, Reykjavik, Los Angeles et Londres.

«S'il y a un lien à faire entre les [quatre autres] lieux, c'est dans les cieux magnifiques, dans l'ouverture que cela nous a apportée et dans la température différente de celle de Londres», explique Oliver Sim.

Après l'album Coexist, plutôt hermétique et introspectif, Jamie, Romy et Oliver ont ouvert leurs horizons musicaux, territoriaux et créatifs. «Nous voulions nous sentir libres sans nous soucier des attentes, dit Romy. Jamie s'est aussi éclaté dans la production.»

«Coexist est le premier album que nous avons fait avec l'existence d'un public. C'était beaucoup de pression... Là, nous avons juste pensé à la musique que nous voulions entendre», poursuit Oliver.

Des céréales à la tempête

Les membres de The xx - des amis du secondaire de la Elliott School de Londres - ont aujourd'hui 27 ans. Coexist était une sorte de réaction de repli à la suite de la tempête du premier album, sorti en 2009 et lauréat du prestigieux Mercury Prize britannique.

À son arrivée au tournant des années 2010, The xx a révolutionné la scène musicale mondiale avec un son minimaliste et charnel qui ne ressemblait à rien de déjà entendu (sauf la chanson Infinity, comparée à Wicked Games de Chris Isaak). Ses membres - Oliver et Romy sont gais - incarnaient la timidité, la sensibilité et la différence au passage de l'âge adulte. «Avec toute l'attention portée sur nous et les tournées, nous avons été dans un flou...», dit Romy.

Rares sont les groupes comme The xx qui proposent un son si singulier dès le premier album. Un cadeau empoisonné?

«Notre son est presque accidentel. Nos capacités limitées ont fait en sorte que c'était minimaliste. Ce n'était pas intentionnel», dit Oliver.

«Avant, on ne savait pas ce que l'on faisait. Maintenant, tout est très réfléchi... Presque trop», poursuit Jamie Smith.

Pour l'anecdote, Jamie s'est initié à la musique électronique en regardant des films de skateboard. Et il s'est mis à en composer en tombant sur un logiciel pour créer de la musique par ordinateur... dans «une boîte de céréales».

Quand il relate ce fait méconnu en entrevue, ses comparses sont ahuris. «Quoi? Dire que ta vie a changé à cause d'une boîte de céréales!», lui lance Romy.

Avec ses deux albums et ses collaborations prestigieuses, notamment avec Drake et Alicia Keys, Jamie xx est en effet devenu un DJ et réalisateur électronique fort respecté.

I See You, de The xx... (Image fournie par XL Recordings) - image 2.0

Agrandir

I See You, de The xx

Image fournie par XL Recordings

De la perspective

Somme toute, I See You a été enregistré du printemps 2014 au mois d'août 2016. Une longue période qui a permis au groupe d'avoir une perspective sur son nouveau matériel. Les chansons ont eu plusieurs versions, dont le premier extrait On Hold, qui a été écarté de la sélection finale avant de revenir en force avec une introduction de fanfare qui fait mouche, gracieuseté de Jamie.

The xx a ajouté du groove et un peu d'extraversion à sa musique, sans la priver de sa nature intime et charnelle. Il apparaît plus libéré que jamais sur I See You, bien que ses membres aient vécu des hauts et des bas (Oliver a notamment arrêté de boire de l'alcool).

Sur la pièce d'ouverture Dangerous, les musiciens parlent de se mettre en danger et ils se disent téméraires. Sur Something Loving, la timide et douce Romy Madley Croft chante avec assurance et puissance.

Pendant une pause, Romy a par ailleurs passé du temps à Los Angeles pour bosser avec une équipe d'auteurs-compositeurs. 

«J'ai dit à mon imprésario que je voulais mieux comprendre les rouages de la pop. De la grosse pop. J'étais curieuse d'en savoir plus sur les règles et de sortir de ma zone de confort en chantant. J'ai appris beaucoup.»

Le tout premier spectacle de The xx a eu lieu à l'extérieur de Londres après une offre reçue sur MySpace. «C'était tellement souffrant d'être sur scène, raconte Oliver. Je tremblais... Pendant les premières années, je n'appréciais pas être sur scène.»

«Cela me fascine à quel point nous étions gênés et mal à l'aise, mais nous avons persisté au point d'aimer cela », complète Romy.

Bien voilà. The xx se produira le 24 mai au parc Jean-Drapeau dans l'espace appelé Plaine des Jeux.

__________________________________________________________________________

POP ÉLECTRONIQUE. I See You. The xx. XL Recordings. Sortie aujourd'hui.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • The xx commente ses nouvelles chansons

    Disques

    The xx commente ses nouvelles chansons

    The xx a sorti hier son troisième album fort attendu, I See You. Le trio britannique composé de Jamie Smith, Romy Madley Croft et Oliver... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer