Avec pas d'casque: avec effets spéciaux

Il y a une douceur et de l'espace... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Il y a une douceur et de l'espace dans les nouvelles pièces d'Avec pas d'casque. Une voie déjà entamée sur Astronomie, mais surtout sur l'EP Dommage que tu sois pris, qui a suivi en 2013.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Astronomie a mis une belle nappe et une belle coutellerie. L'impact de cet album-là, nous l'avons senti dans le booking et les demandes de spectacles. Aussi dans les échanges avec le public. J'ai senti que le groupe est passé à une autre étape.»

Ces paroles viennent de Stéphane Lafleur. Le réalisateur de Continental, un film sans fusil n'est pas en entrevue avec La Presse pour un nouveau film, mais pour le quatrième album de son groupe hautement estimé Avec pas d'casque, aussi formé de Joël Vaudreuil, Nicolas Moussette et du petit dernier Mathieu Charbonneau.

Avec pas d'casque n'est pas l'emploi principal de ses membres. Depuis l'album Astronomie, sorti en 2012, Nicolas Moussette a construit une maison, Stéphane Lafleur a réalisé son quatrième long métrage, Tu dors Nicole. Joël Vaudreuil gagne sa vie comme réalisateur, illustrateur et artiste multidisciplinaire, alors que Mathieu Charbonneau fait aussi partie du groupe Timber Timbre.

Conséquence: une belle liberté de création. «Nous avons le luxe de dire non ou de dire oui», dit Nicolas.

Travailler en continuité

Il a fallu attendre qu'«une fenêtre soit ouverte» pour que le groupe puisse enregistrer les bases d'Effets spéciaux dans un chalet. «Il y avait un désir de travailler en continuité. La seule chose dite était que les claviers devaient prendre plus de place», indique Stéphane Lafleur.

Depuis Astronomie, Mathieu Charbonneau a officiellement rejoint le groupe. «Mathieu est entré par la porte d'en arrière dans le groupe en commençant à jouer du baryton, poursuit Lafleur. Son instrument premier était le piano ou le clavier, nous voulions que la musique prenne plus de place pour avoir un meilleur équilibre avec les mots.»

Pour Mathieu Charbonneau, qui portait un regard extérieur sur Avec pas d'casque, il semblait important de «garder cela simple» et d'«épurer» pour les besoins de la chanson. «J'aime mettre de la musique sur des textes avec autant d'images qui ne sont pas nécessairement précises.»

Il y a une douceur et de l'espace dans les nouvelles pièces d'Avec pas d'casque. Une voie déjà entamée sur Astronomie, mais surtout sur l'EP Dommage que tu sois pris, qui a suivi en 2013.

Les claviers? L'économie de mots? Peut-être, mais surtout le mixage, répond Stéphane Lafleur.

«Au début, nous faisions tout nous-mêmes, faute de moyens et d'équipements, et je faisais le mixage. Depuis Astronomie, nous engageons un mixeur. Cette fois-ci, Sébastien Blais-Montpetit a vraiment bien compris ce qu'on voulait.»

«À Ulverton, où nous avons enregistré l'album, l'hiver a aussi rendu l'album plus relax», ajoute Nicolas Mousette.

Stéphane Lafleur - dont les mots fécondent les chansons d'Avec pas d'casque - dit chanter aujourd'hui dans un registre plus bas. «Je ressens moins le besoin de crier. Avant, nous étions entourés de bands metal dans notre local de pratique», blague-t-il.

«En étant juste deux au départ, je pense que nous ressentions le besoin de combler le vide», opine Joël Vaudreuil.

En spectacle, Avec pas d'casque peut aussi compter sur un public qui lui voue un culte. «Un public hyper attentif qui nous permet d'aller jusqu'au murmure.»

Des musiciens chevronnés

Parmi les collaborateurs d'Effets spéciaux, on compte Maxime Veilleux (Le Trouble) - qui, à une époque, voulait tellement accompagner Avec pas d'casque sur scène qu'il a faussement affirmé joué du vibraphone -, ainsi que Benoit Paradis (Bernard Adamus, Benoit Paradis Trio) et Guillaume Bourque (Bernard Adamus, Sagapool) qui a sorti sa clarinette.

Sans compter Simon Trottier de Timber Timbre, qui a ajouté des guitares, mais aussi joué du triangle, des congas et des sons de bol tibétain. «Et de vibraslap», indique son comparse Mathieu Charbonneau.

Comme il l'avait fait pour les 15 derniers spectacles du cycle d'Astronomie, Simon Trottier accompagnera Avec pas d'casque sur scène pour la tournée en cours, déjà bien remplie, qui se poursuivra jusqu'à la fin de 2017.

Avec toutes ces cordes à l'arc d'Avec pas d'casque, cela promet pour le spectacle du 3 novembre au Club Soda.

________________________________________________________________________

FOLK. Effets spéciaux. Avec pas d'casque. Grosse Boîte.

Effets spéciaux, d'Avec pas d'casque... (Image fournie par la maison de disques) - image 2.0

Agrandir

Effets spéciaux, d'Avec pas d'casque

Image fournie par la maison de disques

Trois chansons expliquées

Derviches tourneurs

Les« derviches tourneurs » sont les membres d'un ordre musulman qui exécutent des mouvements de danse semblables à une toupie. «Je les ai vus en Turquie, raconte Stéphane Lafleur. C'est une image forte qui exprime les tournis [de nos vies]. Et la musique vient exprimer cette vitesse que nous voudrions arrêter.»

La peur de perdre

«Pour le texte, on dirait que je ne veux pas trop en dire, lance Stéphane Lafleur. C'est une chanson que l'on peut prendre à plusieurs niveaux et je n'ai pas le goût d'en teinter un seul.» «Musicalement, c'est l'une des premières juste avec des accords en mineur», ajoute Mathieu Charbonneau. Les membres d'Avec pas d'casque ont même craint que ce soit trop Timber Timbre. «J'ai plutôt imaginé Sergio Leone avec la slide de Nic. Je voyais de grands espaces», indique Stéphane Lafleur. «De grands espaces dark», rigole Mathieu.

Les gloires du matin

«La plus belle surprise de l'album, dit Stéphane Lafleur. Un beau travail d'équipe et quelque chose de nouveau pour nous en matière de structure.» Avec pas d'casque a même pu assouvir «son running gag de congas». «J'ai écouté beaucoup d'Al Green dans la dernière année et Nicolas me disait que le snare est toujours doublé avec des congas.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer