Émission spéciale: Céline a tranché

Céline Dion.... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Céline Dion.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partager

L'émission de télé pour lancer Sans attendre, qui sera diffusée à TVA le 4 novembre, ne sera finalement pas enregistrée au Colisée Pepsi de Québec, mais dans l'atmosphère plus intime d'un studio de télé.

C'est Céline Dion qui a tranché. Elle se défend bien d'avoir «déplogué» quoi que ce soit puisque rien n'était confirmé, mais à l'écouter, on comprend tout de suite que le concept lui déplaisait souverainement. D'habitude, explique-t-elle, elle laisse ce genre de décision aux «pros», mais l'affaire avait pris de telles proportions qu'elle craignait pour la santé de son mari.

«Émotionnellement, René avait commencé à perdre le contrôle un peu, raconte-t-elle. Il ne savait plus, il ne voulait pas dire oui puis non, ni faire brailler personne. Un soir, René-Charles est venu me chercher et m'a dit "maman, papa n'a pas l'air bien, faut que tu viennes tout de suite". Je suis montée à l'étage où René prenait son pouls. Il m'a dit qu'il ne voulait pas me mêler à ça pour ne pas me stresser. René-Charles, avec qui on fait un exercice pour qu'il verbalise son stress et ses émotions, lui a dit: "Papa, verbalise ton stress, tu vas te sentir beaucoup mieux après." René a alors expliqué que cette émission avait pris des proportions énormes et qu'il ne voulait décevoir personne. J'ai dit personne ne va te mettre dans cet état pour un album, pour un spectacle qu'on est censés avoir du fun à préparer. Vous nous avez embarqués, les enfants, moi et tout le monde, dans une chaloupe et il y a de la houle. Tu vas prendre la rame et nous ramener au bord. Y en a pas de show!»

L'imprésario n'était évidemment pas apaisé par la rebuffade de son artiste. Mais elle avait une autre idée en tête. «C'est un disque d'intimité et d'émotion. Pourquoi ne fait-on pas comme Elvis Presley qui avait donné son spectacle sur une pastille. Tout le monde s'en souvient: il est debout au milieu de quelques fans, unplugged. Le monde veut des pétards? T'es en train de péter au frette, il n'y en aura pas de pétards.» Elle ajoute: «Je l'ai déshabillé, je l'ai aidé à enfiler son pyjama et je lui ai donné sa petite pilule pour qu'il fasse un beau dodo. Le lendemain, tout était réglé.»

«Le Colisée, c'était pour donner la chance à plus de spectateurs d'assister à un show de télévision, m'avait expliqué René Angélil quelques heures plus tôt. Céline ne peut pas faire un show complet d'une heure et demie avec les chansons du nouvel album. Sincèrement, si ça avait été plus rock, on l'aurait peut-être fait. Ça va donc se faire en présence de quelques centaines de spectateurs. Et on va avoir des surprises qui vont plaire aux téléspectateurs.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Céline Dion: une invitation V.I.P.

    Entrevues

    Céline Dion: une invitation V.I.P.

    Céline Dion a mis cinq ans et demi avant d'accoucher de Sans attendre, son premier album français depuis D'elles. À l'occasion d'une... »

  • Entrevues

    Céline: la recrue Grand Corps Malade

    René Angélil nous a dit récemment que la chanson La mer et l'enfant, dont le texte est signé Grand Corps Malade, est un «petit chef-d'oeuvre».... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer