Adele boude le streaming pour la sortie de 25

La chanteuse britannique Adele a choisi de ne pas diffuser en... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La chanteuse britannique Adele a choisi de ne pas diffuser en streaming le très attendu album 25 sorti aujourd'hui et pourrait être l'un des disques les plus vendus de l'année, voire de la décennie.

«Nous adorons et respectons Adele, tous comme ses 24 millions de fans sur Spotify. Nous espérons qu'elle leur donnera l'opportunité d'apprécier 25 comme ils le font pour 19 et 21 très prochainement», a déclaré la compagnie suédoise, en référence aux deux précédents albums d'Adele.

Les autres plateformes de streaming et l'équipe de la chanteuse n'ont pas réagi, mais rien ne semble indiquer que le chanteuse pourrait publier l'album sur un site concurrent de Spotify, le leader de ce secteur en pleine expansion.

La décision est la plus marquante pour le marché du streaming, depuis celle de la superstar américaine Taylor Swift qui avait retiré tout son catalogue de Spotify lors de la sortie de l'album 1989 il y a un an.

Le nouveau disque d'd'Adele, dont le single Hello a déjà rencontré un succès phénoménal, pourrait facilement dépasser les ventes du très prisé 1989 et même devenir l'album le plus vendu de la décennie.

Le magazine de l'industrie musicale Billboard a rapporté que 3,6 millions de copies de 25 avaient été envoyées chez différents distributeurs.

Il faut remonter à l'année 2000 avec l'album No String Attached du boys band NSYNC's pour retrouver des chiffres équivalents. Un an plus tard, le lancement de la plateforme d'Apple iTunes bouleversait l'industrie du disque.

Le single Hello, une ballade accompagnée au piano, a déjà battu le record du titre le plus vendu en ligne pour sa première semaine.

Le précédent album de la diva londonienne, 21, est de loin l'album le plus vendu du 21e siècle au Royaume-Uni. Sorti en 2011, il avait aussi été l'album le plus vendu aux États-Unis deux années de suite.

Plusieurs artistes à l'instar de Taylor Swift ont dénoncé le streaming, s'estimant financièrement lésés.

La chanteuse avait finalement décidé de proposer 1989 à Apple Music en juin, après que la marque à la pomme eut satisfait ses exigences pour une meilleure rémunération des oeuvres en streaming.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer