Meilleurs albums de 2014: les top 3 des artistes

Antoine Corriveau, Stéphanie Lapointe et Alejandra Ribera.... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Antoine Corriveau, Stéphanie Lapointe et Alejandra Ribera.

Photo: Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Quatre artistes québécois dont l'album figure dans notre top 50 nous font part de leurs coups de coeur musicaux de 2014.

Philippe B

> Real Estate, Atlas

«J'avais beaucoup aimé leur disque précédent [Days]. Atlas n'est pas mon disque préféré de l'année, mais c'est celui que j'ai le plus écouté. C'est de l'indie rock classique.»

> Parquet Courts, Sunbathing Animals

«J'ai choisi cet album pour mettre un peu de vitamine dans ma sélection. Ça réveille un peu plus! Ça rappelle à la fois le Velvet Underground et le rock alternatif des années 90, et ça me ramène à mes racines.»

> Damon Albarn, Everyday Robots

«De la belle musique déprimante. Les beats sont intéressants, comme les matériaux sonores utilisés (échantillonnages, etc.). De la bonne chanson ambiante mais moderne.»

Ses plans pour 2015

Philippe B devrait continuer de donner des concerts du cycle Ornithologie, la nuit jusqu'à l'été prochain. Il projette aussi de collaborer avec d'autres artistes, un processus qui lui apporte beaucoup. Le compositeur travaillera notamment aux musiques d'un spectacle de danse, d'un court métrage et du futur long métrage d'Éric Morin, toujours en recherche de financement.

- Frédéric Murphy

Antoine Corriveau

> Damien Jurado, Brothers and Sisters of the Eternal Son

«Il n'est pas très connu, ici. Ce qui m'accroche, chez Damien Jurado, c'est le soin apporté à la production de chacune de ses tounes

> The War on Drugs, Lost in the Dream

«Je viens tout juste de découvrir ce band avec ce songwriter fabuleux, Adam Granduciel, qui se promène entre Dylan et Springsteen.»

> Damon Albarn, Everyday Robots

«Je le connaissais pour ses projets Gorillaz et The Good, the Bad and the Queen. Everyday Robots, son premier vrai disque solo, est très smooth mais j'aime le côté organique du beat où l'on sent ses influences africaines.»

Ses plans pour 2015

«Je vais continuer ma tournée des Ombres longues au Québec. Ça va faire un an en mars que le CD est sorti, mais j'écris déjà pour le prochain. Il y a aussi de vagues projets d'Europe... Pour mes projets, j'écris seul, mais je collabore à ceux d'autres artistes comme Julie Blanche, une des gagnantes des dernières Francouvertes.»

- Daniel Lemay

Stéphanie Lapointe

> Lykke Li, I Never Learn et Caribou, Our Love

«Je place ces deux disques ex aequo. Des productions, étoffées, raffinées, énergiques...»

> Philémon Cimon, L'été

«Philémon est ma découverte de l'année, et ce CD m'a fait remonter à ses précédents. L'été, pour moi, c'est de la musique surannée dans un disque moderne en tous points. J'aime le côté brut de Philémon Cimon.»

> Philippe B, Ornithologie, la nuit

«Philippe est l'une des grandes plumes du Québec. Il propose ici une lumière différente de celle de Variations fantômes, son disque précédent.»

Ses plans pour 2015

«Je veux amener à la scène mon album Les amours parallèles, que je viens de lancer. J'ai aussi deux projets de livre. D'abord un roman pour ados en collectif, qui sera publié à La Bagnole: Casting, dont l'action se déroule sur un plateau de cinéma. L'autre est un roman illustré par Rogé (Roger Girard), Grand-père et la lune, dans la collection Quai no 5, que dirige Tristan Malavoy chez XYZ.»

- Daniel Lemay

Alejandra Ribera

> Daran, Le monde perdu

«Pour les chansons... Chacune me touche par sa sensibilité, sa qualité.»

> The Barr Brothers, Sleeping Operator

«J'aime l'univers des Barr Brothers. Je les ai connus quand j'ai participé avec eux au spectacle hommage à Lhasa de Sela au Rialto, que nous avons ensuite présenté en France au Printemps de Bourges.»

> Alexandre Désilets, Fancy Ghetto

«Je suis tombée amoureuse de ce disque à la première écoute. Alexandre, c'est l'énergie, la passion. Je peux écouter ça 50 fois par jour...»

Ses plans pour 2015

«Je chante au Gesù le 27 février dans le cadre de Montréal en lumière. Par la suite, je vais aller à Paris pour commencer à écrire mon troisième album. J'ai besoin de changer d'espace pour prendre du recul et réfléchir. Paris m'inspire. J'ai devant moi une année pleine...»

- Daniel Lemay

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer