Sorties de disques de la semaine

Partager

Alors que des centaines de groupes et artistes tentent leur chance cette semaine au festival South by Southwest (SXSW), au Texas, des vétérans en profitent pour sortir un album. David Bowie, Eric Clapton et Bon Jovi... trois noms qui ont plusieurs pages dans le grand livre d'histoire du rock.

The Next Day, David Bowie

On en parle depuis des mois: David Bowie fait un grand retour après 10 ans dans l'ombre.

Son album The Next Day s'attire des critiques fort élogieuses: même une note parfaite de la BBC.

Avec une pochette inspirée de son album Heroes, Bowie fait des clins d'oeil sonores à des classiques de son catalogue tout en exprimant ses angoisses relatives à la société actuelle (célébrité, fusillades).

Son rock est toujours pertinent, musclé et vibrant.

What About Now, Bon Jovi

Le Québec est le deuxième marché plus important de Bon Jovi, après sa région natale du New Jersey.

What About Now est le 12e album du groupe qui remplit régulièrement le Centre Bell.

Au menu: des chansons remplies d'espoir (Yes We Can), portées par des mélodies pop-rock accrocheuses, efficaces, mais sans surprise.

Du Bon Jovi classique, quoi!

Old Sock, Eric Clapton

Sur la pochette, il se présente avec un chapeau de paille et des lunettes fumées devant des palmiers et un ciel bleu ensoleillé. La vie a l'air belle et simple pour Eric Clapton.

Avec son 21e album studio qui a pour titre Old Sock, Clapton propose deux nouveaux titres et des reprises de chansons qui l'ont marqué: Goodnight Irene (Leadbelly), Still Got The Blues (Gary Moore) et Your One And Only man (Otis Redding).

Pour les fans, reste à savoir si sa tournée passera par Montréal.

Mala, Devendra Banhart

Quatre ans après l'album What Will We Be, Devendra Banhart est de retour avec l'album Mala.

Élevé au Venezuela, l'artiste, dont le prénom vient d'un mystique indien que ses parents admiraient, est une sorte de doux crooner hippie.

Les chansons de Mala sont intimes et enveloppantes, avec des airs enjolivés de rythmes et mélodies folk-pop.

Certaines pièces sont en espagnol, d'autres s'éloignent de l'orbite sonore de l'ensemble de l'album.

Pour relaxer, rêvasser et être zen.

Recoller les morceaux, Anik Bérubé

Après Lisa LeBlanc et les soeurs Boulay, Anik Bérubé est une jeune auteure-compositrice-interprète venue de l'Est qui s'est amenée à Montréal avec sa guitare acoustique.

La chanteuse folk a grandi dans une famille de musiciens, dans un petit village situé aux portes de la Gaspésie. Elle lance son deuxième album, Recoller les morceaux.

Avec sa voix et ses arrangements doucement country, on croirait parfois entendre chanter Chantal Archambault.

Autres sorties

Opposites, Biffy Clyro

Ballon d'héliHomme, Stéphane Côté




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer