Nouvel album pour Claude Dubois en novembre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Claude Dubois... (Archives La Tribune)

Agrandir

Claude Dubois

Archives La Tribune

La Presse Canadienne
Montréal

Claude Dubois, qui donne des spectacles tout au long d'octobre au Cabaret du Casino de Montréal, sortira un nouvel album à la mi-novembre.

Le célèbre auteur-compositeur et interprète québécois a en effet décidé de refaire certaines chansons de l'album Cadeau, sorti en 1988, tout en y ajoutant de nouvelles chansons.À l'époque, l'album n'avait pas fait beaucoup de bruit. Même Dubois était insatisfait et il a décidé de l'enregistrer à son goût, à sa façon.

Il y a beaucoup de références au temps des Fêtes mais les chansons ne sont pas de la même mouture de celles que l'on entend en fin d'année. Des titres sont toutefois évocateurs, comme Cadeau, Minuit douze ou La porte des fées.

L'album d'origine comptait dix titres, dont deux en version instrumentale. On peut d'ailleurs les écouter (à 99 cents l'unité) sur le site officiel de l'artiste (www.claudedubois.ca)

Mais en attendant cet album, Dubois foule pour une dernière fois les planches du Cabaret du Casino de Montréal pour revisiter ses succès dans un contexte différent.

Âgé de 62 ans, Dubois a fait plusieurs incursions dans l'enceinte au cours des dix dernières années et il s'est toujours fait un point d'honneur d'interpréter les chansons que veut entendre son fidèle public.

Dans Dubois revu et incorrigible, il a fait appel à son ami Alain Sauvageau, chef, arrangeur et pianiste, pour faire un voyage à travers son vaste répertoire de chansons réparties sur 40 ans.

Sept musiciens accompagnent Dubois, dont deux pianistes qui se font face tous les soirs.

Les chansons sont donc offertes avec des arrangements entièrement recréés pour cette formation à deux pianos, sans guitare.

Dubois et son directeur musical se sont inspirés du compositeur et pianiste russe Rachmaninov pour créer les nouveaux arrangements.

Le résultat est étonnant, affirme Dubois, «ce qui permet une pluie de notes, plus qu'il n'en faut».

Présenté récemment à la salle Hector-Charland de l'Assomption, les gens, souvent debout, a dit l'artiste, avaient grandement apprécié ses chansons qui traversent le temps. Assez pour que plusieurs lui suggèrent de les enregistrer dans le cadre de son spectacle au Casino, ce que Claude Dubois semble voir d'un bon oeil.

Son dernier spectacle est présenté jusqu'à la fin octobre, du mercredi au samedi, à 20 h 30.

Ce sera le dernier spectacle de Dubois à cet endroit car la salle qu'il aime tant fermera pour quatre ans à compter d'avril prochain à cause de travaux de réaménagement au Casino.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer