Boogát au Mexique ***1/2

San Cristóbal Baile Inn est le nouvel édifice imaginaire où séjourne... (Image fournie par Maisonnette)

Agrandir

Image fournie par Maisonnette

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

San Cristóbal Baile Inn est le nouvel édifice imaginaire où séjourne Daniel Russo Garrido, édifice érigé au Mexique réel après y avoir transplanté provisoirement sa petite famille afin d'y vivre une part essentielle de son américanité et de la ressentir à travers ses nouvelles chansons.

Né de mère mexicaine et de père paraguayen, Boogát a grandi à Québec pour ensuite migrer à Montréal et naître en tant qu'artiste. Pour un artiste québécois, enfant de l'immigration dont l'expression artistique passe par la langue espagnole, Boogát se devait de vivre l'immersion culturelle dans la mégapole Mexico et d'ainsi faire évoluer ses identités multiples et la qualité de sa musique. 

Son expertise et sa sensibilité créatrices acquises au Québec (hip-hop, électro, indie pop) sont ici magnifiées par la maîtrise de plusieurs styles et façons de faire d'Amérique latine ou de la Caraïbe (cumbia, dancehall, reggaeton, etc.). Il a ainsi coréalisé cet opus avec les réalisateurs mexicains Andrés Oddone, Rafa Caivano et Lisandro Sona. Le Lemon Bucket Orkestra (Toronto), Miss Bolivia (Buenos Aires) et Niña Dioz (Mexico) collaborent respectivement aux chansons Viajar Contigo, Cumbia de las Naves et Tanto Tattoo. Boogat s'y présente comme rappeur et comme chanteur à travers un album de très bonne tenue, d'envergure internationale.

* * * 1/2

WORLD 2.0, HIP-HOP. San Cristóbal Baile Inn. Boogat. Maisonnette.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer