Nadine Shah: voix grave, forte personnalité ****

Holiday Destination de Nadine Shah... (Image fournie par 1965 Records)

Agrandir

Holiday Destination de Nadine Shah

Image fournie par 1965 Records

La PresseAlain Brunet 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sa voix de contralto rappelle Carole Pope (Rough Trade) ou Siouxsie Sioux (& the Banshees), l'esprit de Polly Jean Harvey ne plane pas très loin derrière sa cadette.

On peut aussi tenter quelques rapprochements formels avec sa contemporaine Anna Calvi. Les comparaisons sommaires s'arrêtent ici, car nous avons dans les oreilles une forte personnalité, qui pourrait s'avérer pérenne sur la planète rock.

Enfin... parlons pour nous, puisque cet album est le troisième de Nadine Shah ! Fort probablement, les origines norvégiennes et pakistanaises de cette citoyenne britannique lui confèrent une grande lucidité sur les mouvements migratoires actuels en Occident et sur la montée généralisée de la xénophobie qu'ils suscitent.

Holiday Destination en est certes le commentaire poétique. La rime est incisive, la voix assurée, cette imposante frontwoman est portée un rock généralement sophistiqué par ses qualités rythmiques, par l'usage circonspect de son instrumentation (claviers, machines, guitares, basse, batterie, saxophone, etc.), par son éventail harmonique, par l'espace sonore investi.

L'art de Nadine Shah, 31 ans, femme de talent à n'en point douter, s'inscrit dans différents sillons - post-punk, alternatif, gothique, avant-rock, post-rock, jazz. Nous avons peut-être raté le départ, ne ratons pas la suite.

* * * *

Avant-rock. Holiday Destination. Nadine Shah. 1965 Records.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer